dimanche 12 juillet 2020

LETTRE À FRANKÉTIENNE

  Je t’écrisde ce pays violé blesséen déconstombrancecomme si tu es d’ailleursoiseau migrateuramarré au revers des exils assassins Je t’écrissur les ruines et les décombresd’une patrie pilléeravagée déchalboréepour saluer l’éternité de ta mémoirechevauchant l’immortalitéà l’orée des légendes comment tutoyerl’immensité de ton existence plurielleégrégore littérairesans réveiller ta colère d’hommeicitec’est la danse épileptique du chaosla désolationla perdition des souriresen lambeaux de désastrela grimace des ruesen dérive dans... [Lire la suite]