jeudi 20 octobre 2022

ELISA KA...Extrait

Elle portait un collier en perles de chagrin Aussi lourd à son cou qu'une chaîne d'airain Elle n'avait pas de clé pour se désenclaver Ses larmes ont trop coulé et sa peau a rouillé À force d'invoquer le dieu des oubliés Elle s'est retrouvée seule au bout de son exil Avec l'espoir de voir un soleil irradié La guider de ses feux jusqu'au coeur de son île . . . . . . . © ELISA KA . . . .
Posté par emmila à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 28 octobre 2021

SOMBRA Y LUZ

  Dans les ocres de ma mémoire et les reflets mordorés d’un automne alangui, je revois encore les paysages qu’il dessinait pour moi . Le bleu outremer venait à peine de renaître sous ses doigts, ses mains jouaient sur mon corps leurs gammes de promesses, des visages familiers sortis de l'oubli me souriaient à nouveau sur la toile de nos jours à venir . Des parfums de jasmin s’exhalaient des patios ombragés, les jardins éclatés nous conviaient à leurs noces de soleil et, mêlés au bruissement des palmiers,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:00 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
lundi 31 mai 2021

INSTANCE

Il nous faudrait avoir l’humilité des pierres Nues en offrande au ciel ou célées sous la terre Sentinelles pétrifiées face aux effondrements Toujours à résister contre vents et marées Aux débords et folies des humains sans esprit Niant la toute urgence à faire renaître en nous Cette graine sacrée venue du fond des âges En instance de prendre racine en nos coeurs       .       ELISA KA Sur https://lobaia.wordpress.com/       .    
Posté par emmila à 18:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 31 mai 2021

MOTS PASSANTS

Au bord de l’incertitude, ses mots résistent encore un peu avant de tomber comme lettres mortes des pages du Livre de sa vie, imparfait Ils avaient poussé en elle, renforcés par des vents d'infiltration la livrant aux métaphrases parodiques de lecteurs hypothétiques, d’occasion Délestée du poids des méprises et du tout-venant, elle tomba enceinte d’un vide immense Désencrée mais plus légère qu'une plume elle ne se nourrit désormais qu'à l’éphéméride des Mots Passants... . . . . . . ELISA... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 18 juin 2020

ELISA K., ...Extrait

  ... Si je pouvais t’offrirles bleus secrets du cielet ses nuées d'oiseauxvenus d'autres pays Si je pouvais t’offrirtoutes les langues de Babelet ce chant de la merqui prolonge la nuit Avec tout cet amourà l’étroit dans mon coeurje les déposeraisen offrande à tes pieds Mais je n’ai que mes rêvesmis à nu sans pudeur Ne marche pas sur euxils pourraients'ébruiter... . ... . . . . ELISA KA . . . . Oeuvre Hiroko Otake
Posté par emmila à 10:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,