mardi 17 juin 2014

SOURIRE D'AIMER...Extrait

Je n’étais pas dans le besoin,je n’avais rien demandé et pourtant tu étais déjà loinlorsque je voulus te remercier.Tout ce qu’on me dit, fut qu’une bonne dameavait déjà payé mon dû.J’ignore, sans en faire un drame,pourquoi elle le fit, cette inconnue.Pourquoi paya-t-elle mon café,sans un signe de la tête, du doigt,me permettant de refuser, ou de l’inviter, comme il se doit ?Temples, chapelles, cathédrales,ce n’est pas à l’abri de vos vitrauxni en vertu de vos moralesque sont faits les plus beaux cadeaux.L’amour se trouve là où il... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 2 novembre 2012

FEMMES ET HOMMES

Femmes et hommes de la texture de la parole et du vent qui tissez des tissus de mots au bout de vos dents,Ne vous laissez pas attacher,ne permettez pas qu'on fasse sur vous des rêves impossibles...On est en Amour avec vous tant que vous correspondez au rêve que l'on a fait sur vous,alors le fleuve Amour coule tranquille,les jours sont heureux sous les marronniers mauves,Mais s'il vous arrive de ne plus être ce personnage qui marchait dans le rêve,alors soufflent les vents contraires,le bateau tangue, la voile se déchire,on met les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 29 septembre 2012

SANS ARMURE

Si sensible Sans armes, sans armure De toutes les flèches, je suis la cible Homme de toutes vos blessures j'ai au coeur toutes les peurs Homme de toutes vos douleurs J’accueille en moi vos meurtrissures je suis homme sans armure.   .   FRANCIS PANIGADA   .   Oeuvre Tchoba  
Posté par emmila à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 28 août 2012

INTERDIT CET AMOUR

Interdit cet amour, ô femme aimée, ; Douce l’onde des cheveux et des fleurs. Destin accompli, mystère — tes voies Je ne les sonderai pas Ô bien-aimée ! chemin de croix. J’étais nu et tu m’as revêtu De tes cheveux, une averse ! Et du flot de tes larmes Je ne compterai pas les pièces dépensées pour l’huile et le parfum,  J’étais nu et tu m’as revêtu De la vague de ton corps, tel un mur. De mes doigts je frôlerai ta nudité Douce comme l’onde, fraîche comme l’air, J’étais droit et tu m’as incliné, Dans mon linceul... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:46 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
samedi 11 décembre 2010

AME NI MO MAKEZU...Extrait

 Ne te laisse pas vaincre par la pluie. Ne laisse pas le vent gagner. Ne succombe pas aux neiges de l'hiver. Ne laisse pas la chaleur de l'été te vaincre. Que ton corps sois fort! Que le désir ne l'entrave pas! Que la colère ne le séduise pas! Cultive la joie tranquille. Considère-toi comme la moindre des créatures. Place les autres devant toi. Observe avec soin, écoute au plus près. Conserve les leçons chèrement apprises. Une maison au toit de chaume, dans un pré, à l'ombre d'un bois de pins. Une poignée de riz, une... [Lire la suite]
mardi 20 octobre 2009

L'EMPATHIE

Posté par emmila à 21:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
samedi 24 mai 2008

LA PART MANQUANTE...Extrait

  Ce qu'on apprend dans les livres, c'est-à-dire "je vous aime". Il faut d'abord dire "je". C'est difficile, c'est comme se perdre dans la forêt, loin des chemins, c'est comme sortir de la maladie, de la maladie des vies impersonnelles, des vies tuées. Ensuite il faut dire "vous". La souffrance peut aider - la souffrance d'un bonheur, la jalousie, le froid, la candeur d'une saison sur la vitre du sang. Tout peut aider en un sens à dire "vous", tout ce qui manque et qui est là, sous les yeux, dans l'absence abondante. Enfin il... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,