lundi 26 août 2019

POEMES...Extrait

En ce flamboiement vert Nuage de fougèresAux sèves éblouies Par les nerfs irradiés de la tige qui plieAveuglent mes paupières Des squelettes dorés de pins levants Berçant en pendeloques leurs spirales d'écailles Le miel ruisselle dans la rivière Pour y tisser sa maille Sa résille de lumière Et frissons dans le vent Des filets transparents Où l'oeil de l'araignée pensiveCristallise la rosée vive Qu'elle enfanteQu'elle enchante Le commencement du bleu Une miette de... [Lire la suite]

vendredi 15 février 2019

NOCES A TIPASA

jeudi 11 octobre 2018

APPRENTISSAGE AMER...Extrait

Il arrive un jour où le jour se termineavant que la nuit ne soit tout à fait tombée.Il arrive un jour où la main, en chemin déjà,oublie tout à coup la tendresse de son geste.Il arrive un jour où le bois ne parvient pasà allumer le feu de la cheminée.Il arrive un jour où l’amour qui était infini,soudain finit, soudain. La force est de savoir aimer avec douceur et constanceavec l’enchantement de la rose bien droite sur sa tige,afin que l’amour, blessé, ne finisse pasdans l’éternité amère d’un instant   .     ... [Lire la suite]
jeudi 20 septembre 2018

L'AMOUR...

L’amour est l’enchantement nettement perceptible qui naît dans une attirance où les affinités ne sont pas automatiquement ses raisons créatrices. Partir à la recherche d’une amante à sa convenance comme on cherche dans des slogans publicitaires un opérateur de tourisme au moment des vacances d’été, c’est dépouiller le sentiment amoureux de tous ses envoûtements. L’amour se crée souvent d’une faculté distincte de notre volonté, de notre raison, de la vision même que nous avons de sa définition... [Lire la suite]
samedi 28 juillet 2018

HISTOIRE COMIQUE DES ETATS ET EMPIRES DE LA LUNE...Extrait

Là de tous côtés les fleurs sans avoir eu d’autre jardinier que la nature respirent une haleine si douce, quoique sauvage, qu’elle réveille et satisfait l’odorat ; là l’incarnat d’une rose sur l’églantier, et l’azur éclatant d’une violette sous des ronces, ne laissant point de liberté pour le choix, font juger qu’elles sont toutes deux plus belles l’une que l’autre ; là le printemps compose toutes les saisons ; là ne germe point de plante vénéneuse que sa naissance ne trahisse sa conversation ; là les ruisseaux par... [Lire la suite]
mercredi 14 février 2018

ANNE DE SZCZYPIORSKI...Extrait

Un pays d'aurore, et les fleuves gonflés sont bleus et silencieux. Ce ne sont que de tièdes et longues bêtes vivantes, sans gratitude, qui ne savent ni donner l'amour, ni recevoir. Des miroirs bombés et ovales, cerclés de pâleur, coupés de hampes lumineuses tremblent, alertes et funèbres, torrides doigts durs et effarés. Ce sont aussi de longues fleurs orangées, enchantées de fontaines qui recueillent l'eau des fleurs qui se fanent et se réaniment changées, toutes changées et toutes pareilles, des fleurs lisses qui dansent, des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:19 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

dimanche 2 juillet 2017

J'ENTENDS BOUGER

J'entends bouger la part secrète en moi d'une musique dédiée à ma naissance, comme un envol pour des choses d'éternité dont je ne comprends rien si ce n'est la cueillette d'un sourire ou d'un enchantement sur un visage aimé...   .     BERNARD PERROY     .  
lundi 20 mars 2017

BRUNO RUIZ...Extraits

Je vis dans une discontinuité qui s’articule malgré moi. Un infini provisoire. Je choisis des hasards. Des vertiges de souvenirs. Une enfance réécrite. Je suis chaque matin la préface d’un récit. Une photo prise au temps. Mes projets brûlent au soleil. Mes tempes battent au rythme de rêves transparents jusqu’à l’invisible. Je le sais désormais : je n’atteindrai jamais entier l’autre rive du fleuve. Un courant m’emporte dans un chaos merveilleux de fragments et de confidences. Ce que j’écris n’a pas plus d’importance qu’un miroir qui... [Lire la suite]
dimanche 17 avril 2016

LE ROMAN INACHEVE...Extrait

... Ici commence l'enchantement du verbe et la malédiction des poètes Regardez regardez ces enfants qui s'en vont dans la vie avec des sifflets et des cymbales Ils jouent avec le feu Ils font les sans-coeur mettent le désordre Ils mêlent tout Ils gâchent tout avec délice Ils se sont munis de la crécelle des lépreux Un raffut du diable et je méprise qui regarde où il met ses pieds Les trompettes ne sont pas faites pour les chiens Et si j’aime marcher moi dans les flaques d’eau Voyez voyez ces enfants ridicules et grandioses... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 20 décembre 2015

SINON CHANTER...Extrait

Tout commence par un refusdes voix impératrices,de la réalité poisseuseFureurInsoumissionNon, je ne dirai pasles cailloux pointus du cheminavec nos traces d'escargotsverre brisé, papiers salisJe sais pourtant le goûtdes pointillés du quotidien,dérisoires et lumineux:claires nuances de l'herbe,imperceptibles frissons des pétales,rayons où dansent les poussièresfascinant le regard.Mais je cherche plus haut,l'extase, peut-être,la rumeur immense de l'airJ'appelle le chant pur,le lyrisme royal et bâtisseurJe ne veux pasdu fragmenté, du... [Lire la suite]