samedi 16 mars 2019

EUGENIO MONTALE...Extrait

  Sans coup de théâtre Les saisons ont presque disparu. Tout cela n’était qu’un jeu trompeur des Esprits de l’Ether.- Il ne nous est pas possible de vivre par instants, par à-coups, par échappées et en escapades longues et brèves. Qu’on soit vivants ou morts, la balançoire ne pouvait durer plus que l’éternel le si fugace âge de notre enfance. Voici que commence le cycle de la stagnation. Les saisons ont fait leurs adieux sans salamalecs ni cérémonies, lasses de leur roulement. Nous ne serons plus tristes ou... [Lire la suite]

dimanche 3 février 2019

LE KEPI...Extrait

De là, je retombai dans l’enfance, car une créature féminine s’y reprend à plusieurs fois pour éclore. Je fus laideronne avec délices, la chevelure cordée et des mèches plates sur les joues. A toutes parures, je préférai mes vieilles chaussures lacées, mes anciens tabliers d’école et leurs poches pleines de noisettes, de ficelles et de chocolat. Les sentiers bordés de ronces, les massettes de roseaux, les lacets de souliers en pâte de réglisse, les chats, brefs tout ce que j’aime encore aujourd’hui me redevint cher. Il n’est pas... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:21 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 11 janvier 2019

PARFOIS LA BEAUTE...Extrait

Mère fée Lorsque d'un pas lent tu avances vers moi Les bras ouverts comme un jardin Comme c'est violent de te sourire à cet instant Car avec toi l'idée me vientque tu es peut-être É p h é mère     ..   .   . AZADEE NICHAPOUR   .   . .   .    
Posté par emmila à 12:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 2 janvier 2019

VOEUX...

Puisqu’au final, nous avons chacun nos nuages à portée de main, j’aimerais donc éclater les miens afin de voir tomber sur vous, à la manière d’une pluie furieuse, des torrents infinis de joies, de délices et de douceurs et que la beauté comble, de ses jets sonores et lumineux, l'étendue de votre regard. Dans la beauté, les aléas défavorables s’évaporent comme des bulles de savons pour renaître en bulles pétillantes, annonciatrices de réussites et des succès. Je vous souhaite donc une errance sans répit, sans limite dans la beauté afin... [Lire la suite]
mercredi 2 janvier 2019

PIERRE LEBRETON ...Extrait

Tout ce qui se dépose en nous, années après années sans que l'on s'en aperçoive : des visages qu'on pensait oubliés, des sensations, des idées que l'on était sûr d'avoir fixées durablement, puis qui disparaissent, reviennent, disparaissent à nouveau, signe qu'au-delà de la conscience, vit quelque chose en nous qui nous échappe mais nous transforme, tout ce qui bouge là, avance obscurément, année après année, souterrainement, jusqu'à remonter un jour et nous saisir d'effroi presque, parce qu'il devient évident que le temps a passé et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 21 décembre 2018

AGNES SCHNELL...Extrait

Agnès, trois ans déjà.... .   Ma langue accroche un peu pluschaque jour.J’ai porté mes motsen mon poing trop serré.On entend mon cœur y battreà chaque soubresautà chaque orage. Reviennent des fragmentsdes éclats d’enfance,jonquilles et coquelicotschants et chimèrescourses pour échapper au ventou à l’autre…         AGNES SCHNELL       Miniature de Palekh
Posté par emmila à 11:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

dimanche 16 décembre 2018

JEAN LAVOUE...Extrait

Sève,Paroles sauves,Battement d’ailes,Peux-tu sentir en toi celaQui s'élève vers la joie ? Peux-tu encouragerCette jubilationCe frémissement d'âme,Cette percée vers l'inconnu ? Peux-tu t'abandonnerÀ cet élan de branches,Cette poussée végétale,Cette patience de bourgeons ? Peux-tu être racine et ciel,Habitant de ce mondeDont le secretEst dans tes mains ? Peux-tu ne rien garder pour toiSauf cette joieEt sa puissanceQui te redresse ? Peux-tu ne rien vouloir d’autreQue cet instant,Cet accord prolongé,Cette clarté nécessaire ? ... [Lire la suite]
jeudi 6 décembre 2018

LE LEGS

Que faire maintenant de tous ces graffiti des adieux encombrants des choses des oiseaux des hasards désormais interdits dans cette cruauté d'horloge   & à l'enfant seul comme une île -à son effroi & à sa soif- quel sésame quel schiboleth quelle chose apaisante & douce quel bienveillant symbole laisser   si l'on n'a plus que l'art de questionner l'écho de voler au reflet ce qu'il sait du parfait aux maisons envolées le secret d'habiter & à la nostalgie la vérité d'ici   comme un... [Lire la suite]
dimanche 2 décembre 2018

ANNE MARGUERITE MILLELIRI...Extrait

Dans la maison déserteviendrait danser la neigetout un peuple d'oiseaux blancs à rimer du feu de l'hiverune plume s'envolerait et ce seraittout l'or du monde soeur-étoile la neigetout un peuple d'oiseaux blancsà palpiter du feu de l'hiverviendrait danser la neigecomme en pays d'enfance les elfes et les fées illuminer la nuit allumeraient un feupour endormir la peineet brûler le silence.   .     ANNE MARGUERITE MILLELIRI     .   Oeuvre Camille Garoche  " Fox's... [Lire la suite]
samedi 1 décembre 2018

GRANDIS PAS...

A mes petits-enfants Mila, Emma, Cesare, Loreleï...   . Grandis pas, n'oublie pas Ce que tu sais Grandis pas, t'es déjà Ce que tu es Chaque centimètre  Est comme un kilomètre Ne laisse pas le temps Faire de tes pas ceux d'un géant   Laisse tes jouets, rester là Que près de toi Laisse ton prince, ne quitte pas Ce royaume là Dis-moi qu'tu nous aimes Avec des poèmes Apprends de ma main Allons marcher dans tes dessins  Et quand tu te... [Lire la suite]