mercredi 23 décembre 2020

NOËL 2020

" Si espoir il y a, espoir est dans mon olivier Dans ma terre saignante Dans ma mer révoltée Dans ma montagne tranchante Si espoir il y a, Espoir dans toutes ses belles images qui prennent le chemin de la révolte, Celui du retour vers soi."       SAMIRA NEGROUCHE              Noël scintille dans l’arbre aux rêves Un enfant regarde le monde Et le monde le regarde fixement Sans ciller Sans honte Les malheureux sont plus nombreux que les guirlandes Et il est des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,

mardi 15 décembre 2020

SOUVENIRS D'ENFANCE

Un strombe  une  blanche conque  aux ailes d'ange sont du voyage   des vents  t'en souvient-il    L'immémorial coquillage chante  Méditerranée    et le temps  du  rêve que les myriades  de myriades de moutons  brillantent    Et  je me retrouve  enfant de Gammarth  et des Matmata si jeune  explorateur  à souhaits    Quel souffle  à  toujours audible en moi réveille  le parfum des... [Lire la suite]
samedi 12 décembre 2020

CHANT ENSEMENCE - MAINTENANT QUE LE TEMPS M"EST COMPTE

Maintenant que le temps m'est compté - On ne le sait qu'après que ce jour s’apprivoise - Je vois la libellule en sa jeunesse bleue, Je l'éprouve intensément en tous ses éclats d'ailes. Je goûte à l'instant des nuages, Je marche dans mon repos, Je m'y sens accordé. J'arpente en passeur immobile Des rives infinies Mais sans jamais presser le pas Car tout écart m'est familier. . Je sais ce qu'il me reste à perdre, À libérer et à donner : Chaque ruisseau m'est indice, Chaque buisson serment noué. Je... [Lire la suite]
mercredi 4 novembre 2020

COMBATS 1,2,3,4

1. . Dites Vous m’aiderez, n'est-ce pas, vous Me tiendrez la main (De loin, de loin, n'ayez pas peur) Vous ne me laisserez pas Seule, Dites, (Juste par la pensée on lui fait dire ce que l'on veut) Dites-le QueJe sente vos souffles vos regards au-delà de la cruauté blanche des Scialytiques comètes, au-delà des douleurs carrelées, des stades qu'on Énumère pour d'improbables olympismes, Que J’écoute, apaisée de vos promesses chuchotées que vous Prendrez soin de mon ami désemparé quand il aura perdu son port d'attache ... [Lire la suite]
dimanche 27 septembre 2020

AGNES SCHNELL...Extrait

  une main trop tôt retirée ou l’usure de l’attente l’éclair d’un uppercut verbal tel du sel sur plaie vive juste une danse fauve... incantatoire une arabesque froissée une houle chaotique une brèche où la vie pénètre la nuit fœtale jusqu’à l’ultime porte juste assez pour nous meurtrir… . . . . AGNES SCHNELL . . . Oeuvre Igor Bitman
Posté par emmila à 12:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 22 septembre 2020

FROISSURES

  Dans mes veines circulent pierres et pluiesglissements de branches.Une enfance montée à l'enversde creux et de silencesisthme d'inquiétudes que ne pouvaient distraireni sources ni colères...   .   AGNES SCHNELL   .  
Posté par emmila à 22:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

dimanche 6 septembre 2020

AU JARDIN DE LA TERRE

 Tu connaitras l'âme des choses - par ces mots, par ces gestes - voix d'enfance, rythmes anciens du coeur , toi l'enfant-fleur au jardin de la terre...    Suivre à loisir le chemin, débusquer les anges - en dépit de tout, le désir de la vie - le raisin est bon, la musique pure, nous sommes le limon des enfants du rêve...     .     CAROLINE ORTOLI     .   Oeuvre Michael Parkes    
Posté par emmila à 00:10 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 6 septembre 2020

A TOUS LES ENFANTS DE LA GUERRE...

Conflit en Palestine 2014   .     J'écris avec le sang de vos corps torturés, des mots qui ne veulent plus rien dire cynisme des bourreaux sur l'épouvante des enfants, - la mort dressée par la perte spirituelle - innocence bafouée sur l'autel du mépris Mort et renaissance - dans les pas de l'absence - nous crierons la mémoire et le chant de ceux qui subissent l'enfer et appellent le paradis - l'oiseau chante sur leurs épaules, dans le parfum primitif des roses - et au delà de nos écrins d'insomnie ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mercredi 26 août 2020

AHMED EL FAZAZI...Extrait

L’amour des origines est un arbreEnveloppé de silenceTe suit dans tes errancesQuand tu es prisonnierDe tes démencesTa vie en chaque instant se renforceAppuie alors à son troncEt reste un momentSous son ombreAgite ses branchesJusqu’à ce que les rêves mûrsRemplissent ton sommeilPar les fruits de l'enfanceJusqu’à ce que le feuillage des rêvesSoutienne ta racineEt réinvente le monde.     .     ©AHMED EL FAZAZI      .     Lac Aguelmam Azegza, la grande cédraie d'Ajdir... [Lire la suite]
samedi 25 juillet 2020

CLAUDE BEAUSOLEIL...HOMMAGE

Kerouac que tu racontes pour jazzer le périple d'abord Lowell puis la route les autres sons français les déroutes de la route les autres dimensions improvisent une passion un secret un regret une chanson des routes comme celle entendue sur les pas des géants des amoureux des poètes des amis d'autrefois qui sont devenus grands des efforts pour durer des enfances en-allées sur la toute on the road à partir vers les cieux tu dévides et dévales tes mots aux creux d'itinéraires fauves comme les enjeux... [Lire la suite]