jeudi 8 janvier 2009

CHEMINS D' EXIL

« Tout homme qui ne retourne pas sur ses racines est un homme perdu » . Je me souviens de l'aventureuse enfance Vrai, j'étais libre Heureux dans ma rivière Enfance de lézard Au bord d'un temps évanoui. Alors dans les étés luisants Fleurissaient les chants d’un prophète Au jardin de son rêve. Homme vers lui je pousse Ô déshérité Un chant de lumière Et de fraternité Car l'amour oublié se réveille Le passé dans ces ombres renaît Sa fleur sur une bouche vermeille Se respire et se reconnaît. « Me voici entré dans l'automne des pensées »... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:04 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

samedi 3 janvier 2009

LES TOURMENTS ET LES SONGES...Extrait

Je ne suis d'aucune race                 Comme il fallait partir je pris le chemin le plus pur   Tout enfant s'endormir dans les bras du soleil                   yeux grands ouverts lèvres tendues                   les mains nouées autour du coeur   Solliciter tous les dons   (Mais qui me fit cadeau d'un regard sans frontière ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:11 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 18 décembre 2008

QUAND...

« J'inviterai l'enfance à s'attarder le temps qu'il faut... Quand absent est l'amour et que tes frères sont morts Quand présent est le vide et que la nuit demeure Les rêves sont bien nécessaires Et les enfants nouveaux poseront dans la main de l'homme seul Les leurs ouvertes Chaudes et nues. » . FELIX  LECLERC .
Posté par emmila à 18:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 10 octobre 2008

MARIA ZAMBRANO

"La poésie appartient à ce genre d'activités qui ne se pratiquent que sous l'empire du destin" ... . Quelques poètes lucides (...) ont su que la nostalgie qui les dévore non seulement se rapportait à l’enfance, mais à un temps antérieur à tout temps déterminable. Et ils savent que leur passion de la parole a pour but de lui rendre son innocence perdue grâce à laquelle la leur serait retrouvée ; en vérité atteinte. . . .   MARIA ZAMBRANO . . .
lundi 22 septembre 2008

LE GRAND LIVRE

De bleu en bleud’étoile en étoile il sait l’universet la dimension du rire De ciel en cielde cœur en cœur il sait les diagonales de l’enfanceet la sagesse du bonheurDe ciel en cield’étoile en étoile il parcourt le grand livre et traverse l’Innocence  D’étoile en étoileil sait tous les bleus les couleurs de l’enfance et le fragile des destins. JEAN-MICHEL   SANANES
Posté par emmila à 17:47 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
lundi 1 septembre 2008

LAMBEAUX

..."Lorsqu’elles se lèvent en toi, que tu leur parles, tu vois s’avancer à leur suite la cohorte des bâillonnés, des mutiques, des exilés des mots.Ceux et celles qui ne se sont jamais remis de leur enfance.Ceux et celles qui s’acharnent à se punir de n’avoir jamais été aimés.Ceux et celles qui crèvent de se mépriser et se haïr.Ceux et celles qui n’ont jamais pu parler parce qu’ils n’ont jamais été écoutés.Ceux et celles qui ont été gravement humiliés et portent au flanc une plaie ouverte.Ceux et celles qui étouffent de ces mots... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,