dimanche 30 octobre 2016

L'EPURE D'UN SOUPIR

 Il est le vent légerLa genèseL’averseQui parade en riantSous le sceptre des cieuxAlignant le soleilAux folles espérancesDes servitudes bleues Il est l’instant de chairLe verbe retrouvéLa satiétéLa joieLa grangele grenier La persienne attentiveAu matin redonnéQue l’on ensile en soiComme un éclat d’enfance Il est la barque viveLe pontonLa lumièreL’écluse libéréeQui retourne à la merSiphonnant les sillonsDe la désespérance Il est le temps trembléQui charpente la lampeL’oreiller dissidentLe chahutLe veilleurIl... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

vendredi 6 septembre 2013

NORIA...Extrait

Et d’un bleu sans archives, antérieur au toucher,Conserver la mémoire, la mémoire du regard,La pure mémoire de croire…Et, au-delà des mûres sèches de nos doigts,Reconnaître l’épure mise à nu de ce ciel,Une ligne d’étreinte haute et mauve sur l’abîmeOù un château de roche debout sur le couchant,Enfance capitale, diapason de l’instant,Accorde le présent….Et quand le vent limpide balaye les pins de la mémoire,Comme un rebord au jour, retrouver la démesure,La sauvegarde crénelée devant le vide suave,Ou bien, moins jeune parmi nous,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,