dimanche 6 octobre 2019

PRIÈRE LAÏQUE / PREGHIERA LAICA

Notre mer qui n’es pas aux cieuxet qui de ton sel embrassesles limites de ton île et du monde,que ton sel soit bénique ton fond soit béniaccueille les embarcations bondéessans route sur tes vagues,les pêcheurs sortis de la nuit,et leurs filets parmi les créatures,qui retournent au matin avec leur pêchede naufragés sauvés. Notre mer qui n’es pas aux cieux,à l’aube tu es couleur de bléau crépuscule du raisin des vendangesnous t’avons semée de noyés plus quen’importe quel âge des tempêtes. Notre mer qui n’es pas aux cieux,tu es... [Lire la suite]

dimanche 25 juin 2017

LE DESERT ECLAIRE DU MINOTAURE

Je sais de l’Europe que son nom est grec, il veut dire Grands Yeux. Je sais qu’elle fut enlevée dans une région de l’actuel Israël par le roi des Dieux, Zeus, qui l’emmena en Crète. Je sais qu’elle fut la mère de Minos, constructeur du plus célèbre labyrinthe de l’histoire. Ce parcours à reculons m’aide à savoir que l’Europe d’aujourd’hui est apparentée à un édifice labyrinthique aux nombreuses entrées et sans issue. Avant tout, sans issue : du format Europe on ne revient pas en arrière. Son union monétaire retient ses membres, comme... [Lire la suite]
mercredi 16 septembre 2015

ERRI DE LUCA

(…) Ils veulent nous renvoyer, ils demandent où nous étions avant,  quel endroit nous avons laissé derrière nous. Je leur montre mon dos, c’est tout le derrière qu’il me reste,  ils se fâchent, pour eux ce n’est pas une deuxième face. Nous nous honorons la nuque, là où se précipite l’avenir  qui n’est pas devant, mais qui arrive par derrière et nous dépasse. Tu dois rentrer à la maison. Si j’en avais eu une, je serais resté,  même les assassins ne veulent nous reprendre. Remettez-nous sur le bateau,... [Lire la suite]
samedi 31 mai 2014

OEUVRES SUR L'EAU...Extrait

J'attache de la valeur à toute forme de vie, à la neige, la fraise, la mouche.J'attache de la valeur au règne animal et à la république des étoiles.J'attache de la valeur au vin tant que dure le repas, au sourire involontaire, à la fatigue de celui qui ne s'est pas épargné, à deux vieux qui s'aiment.J'attache de la valeur à ce qui demain ne vaudra plus rien et à ce qui aujourd'hui vaut peu de chose.J'attache de la valeur à économiser l'eau, à réparer une paire de souliers, à se taire à temps, à accourir à un cri, à demander la... [Lire la suite]
lundi 23 septembre 2013

TROIS CHEVAUX...Extraits

Je lis des vieux livres parce que les pages tournées de nombreuses fois et marquées par les doigts ont plus de poids pour les yeux, parce que chaque exemplaire d'un livre peut appartenir à plusieurs vies. Les livres devraient rester sans surveillance dans les endroits publics pour se déplacer avec les passants qui les emporteraient un moment avec eux, puis ils devraient mourir comme eux, usés par les malheurs, contaminés, noyés en tombant d'un pont avec les suicidés, fourrés dans un poêle l'hiver, déchirés par les enfants pour en... [Lire la suite]
lundi 2 mai 2011

AU NOM DE LA MERE...Extrait

Il n’est pas étrange dans la nature de se féconder au vent, comme les fleurs.   Fleur est le nom du sexe des vierges, qui le cueille, effleure.   Miriàm / Marie fut enceinte d’un ange en avent   toutes portes ouvertes, à l’heure de midi.   Le vent s’enroula sur son flanc,   déliant sa ceinture il laissa une semence en son sein.   Elle fut montée sans écarter le bord de sa robe.   À la première récolte de blé on comptait trois mois   à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:12 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mercredi 10 décembre 2008

ERRI DE LUCA

« Ce n’est pas celui qui gagne toujours qui est invincible, mais celui qui jamais ne se laisse mettre en déroute par les chutes, qui jamais ne renonce à se battre encore ». . ERRI DE LUCCA .
Posté par emmila à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,