vendredi 29 avril 2016

LE LIVRE A VENIR...Extrait

«Le désert, ce n'est encore ni le temps, ni l'espace, mais un espace sans lieu et un temps sans engendrement. Là, on peut seulement errer, et le temps qui passe ne laisse rien derrière soi, est un temps sans passé, sans présent, temps d'une promesse qui n'est réelle que dans le vide du ciel et la stérilité d'une terre nue où l'homme n'est jamais là, mais toujours au-dehors. Le désert, c'est ce dehors, où l'on ne peut demeurer, puisque y être c'est être toujours déjà au-dehors»   .   MAURICE BLANCHOT   .   ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

vendredi 30 octobre 2015

AUX PORTES INTERDITES...Extrait

Les chemins sont perdusUne voie nouvelle remplaceLes orbes tracées sur le cielUn cri traverse l’étendueDerrière les rideaux éparsIl n’y a pas d’autres repèresPour la mesure d’un espaceOù le voyage s’aventurePays traversé par le ventS’enlaçant autour de nos corpsComme une force qui regroupeLes éclats dispersés de la lumière ...Faut-il prendre les voies secrètesLes portes s’ouvrent et se fermentComme battues par l’ouraganIci les voyageurs s’arrêtentIls n’osent pas aller plus loinNi découvrir la nuit éteinteAttendant un nouveau... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:52 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 29 août 2015

JOEL GRENIER...Extrait

Elle sait tant l'oiseau que souvent elle m'envole. Et la plume et le vent lui font cortège. Fragile et farouche, elle cueille le ciel du bout de ses ailes et le pose en riant sur un espace libre qu'elle remplit d'ailleurs du chant de l'amour. Et la voilà aigle qui emporte sa proie dans ce fameux ciel qui compte jusqu'à sept. Puis redevient mésange ou colibri, le temps de butiner la dernière tendresse. Je sais tant la cage que souvent je l'appelle pour mettre de l'immense au milieu de mes barreaux.   .   JOEL GRENIER ... [Lire la suite]
mardi 18 août 2015

DERRIERE LE DOS DE DIEU...Extrait

«Gisement de ténèbres et d’éclairsd’immobilité et de mouvementGisement d’air qui vibre et de languesau fond du silence tenace.Ici un mot, là un geste, une absenceque nous montre, nous épelle l’érosion.Dénudés sur les routes du SudNous portons plus loin nos gîtes d’énigmes,Nos quêtes d’aurore dans la nuit—Entre deux margelles de clartéUn pléistocène grouillant et obscur.L’accord ici est hors clavier.Dans l’écartèlement –bonheur, détresse-nous accouchons parfois d’une vie vraiedans l’espace habitable—»   .   LORAND GASPAR ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 8 août 2015

DIGNITE DU CREPUSCULE

Le silence s’efface lentement sur la terre où nous passons. Il reste l’indulgence et la compassion des forêts. Il reste un arbre tout en haut de cette colline de pardon. Et si nous prions, c’est pour des dieux de terre mais la prière est précaire. Il nous reste l’imaginaire des anges. Cet amour végétal, au plus profond de nous-mêmes, qui pose sa tête sur l’épaule des solitudes. Le silence magnifie les branches et le texte de l’écorce. C’est ta vie que tu versifies dans la pluie traversière. Tu te dois de lui donner la musique la plus... [Lire la suite]
lundi 19 janvier 2015

LES FLAMMES HAUTES...Extrait

Dites, quel est le pasDes mille pas qui vont et passentSur les grand'routes de l'espace,Dites, quel est le pasQui doucement, un soir, devant ma porte basseS'arrêtera ?Elle est humble, ma porte,Et pauvre, ma maison.Mais ces choses n'importent.Je regarde rentrer chez moi tout l'horizonA chaque heure du jour, en ouvrant ma fenêtre ;Et la lumière et l'ombre et le vent des saisonsSont la joie et la force et l'élan de mon être.Si je n'ai plus en moi cette angoisse de DieuQui fit mourir les saints et les martyrs dans Rome,Mon coeur, qui n'a... [Lire la suite]

dimanche 9 novembre 2014

LE POINT DE ROSEE...Extrait

Ce qui est là dans le là Point à la ligne Retour insurgé D’un seuil de blanc Et distance conçue Comme parcours sans bord Mais vrillé dans l’espace D’une voie étroite Main courant dans le temps De l’arc-en-ciel Chaque couleur a sa place De simple appui L’instant est le creux Où tombent les choses Ourlées de lumière Bercées de l’ombre Par la fenêtre Le bleu se loge aux yeux Les livres habitent leur marge Et blanc sur noir En créent un singulier De présences réelles Venus de loin Les tableaux montent aux murs   .   HEATHER... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 9 mars 2014

TERRE DE DIAMANT...Extrait

A présent l'espace immense est tout autour de moi et toi fleur d'or tu es en moi   l'art d'Orient dont j'ai fait mon étude c'est ta chair et tes os la courbe de ton oeil ta langue et sa musique   en face de tes seins nus la religion perd toute réalité   et la beauté lisse de ton ventre amoureux accomplit la philosophie   .   KENNETH WHITE   .   Photographie Mariska Karto
jeudi 6 mars 2014

HISTOIRES DE SOIFS...Extrait

Espaces forain espace d'épines où vagabondent les yeux nomades.   L'ailleurs remue toutes nos errances.   L'ailleurs unique toujours recommencé, loin devant nous.   C'est là que se prépare la vie entre l'ouvert et le fermé.   .   EMILE HEMMEN   .  
Posté par emmila à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 26 septembre 2013

POESIE VERTICALE...Extrait

 La vie commence où l’on veut qu’elle commence, où quelqu’un est capable de créer une forme.  Ou là où quelqu’un est capable de se laisser créer par une forme.   Mais avant d’entraîner les mains à créer une forme  ou à s’ouvrir à elle, il faut leur apprendre à créer l’espace  pour cette forme.   La vie aussi s’achève où l’on veut qu’elle s’achève, où quelqu’un est capable d’effacer une forme  ou d’annuler son espace. Ou là où quelqu’un est capable de se laisser effacer par... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,