dimanche 1 septembre 2013

JE SUIS LA

                             A Sylvie   Se peut-il que l'on n'arrive jamais Au seul pays où l'on puisse vivre   Où le pain a la saveur de ton rire   J'ai déjà arpenté cette terre promise   Aujourd'hui j'habite le désespoir   De n'être pas où tu te bats seule    Contre le mal à l'intérieur de toi     Si mes mains ne peuvent être caresses   Qu'au moins mes mots t'atteignent ... [Lire la suite]

jeudi 2 mai 2013

LES PLANCHES COURBES...Extrait

Nous mettons nos pieds nus dans l'eau du rêve, Elle est tiède, on ne sait si c'est l'éveil Ou si la foudre lente et calme du sommeil Trace déjà ses signes dans des branches Qu'une inquiétude agite, puis c'est trop sombre Pour qu'on y reconnaisse des figures Que ces arbres s'écartent, devant nos pas. Nous avançons, l'eau monte à nos chevilles, Ô rêve de la nuit, prends celui du jour Dans tes deux mains aimantes, tourne vers toi Son front, ses yeux, obtiens avec douceur Que son regard se fonde au tien, plus sage, Pour un savoir que ne... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:07 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
samedi 6 avril 2013

JEAN JOUBERT

(...) N'y aurait-il alors que cette voix profondeperçue jadis dans la forêt d'enfanceet le jardin d'amour et la rivièreet la seule maison vive dans la mémoireoù les femmes tissaient les mots de la légende :voix venue de temps immémoriaux,passant de bouche en boucheet qui, dans le brouillard, nommaient les dieux,car tout alors baignait dans l'absolue beautéde leur présence. Et ils couraient dans les moissons,mangeaient le pain,dormaient sur notre paille,tendres et familiers.C'est en musique désormais que leurs voixet la voix des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 30 mars 2013

LE CARRE DU RÊVE...

Le carré du rêve à chaque côté montre la même femme c'est une petite place de marché traversée par des courants mobiles, diagonales de bon sens.   Il te reste Sénèque, le noir, la pyramide.   Chaque nombre divisé par lui-même vomit son âme sur toi. La table de Pythagore dans son schéma austère enferme rêves et larmes. Héraclite, son fleuve : tout dans la table, le carré d'un destin déjà prévu, et Hypoténuse n'est pas le nom d'une femme.   La somme des côtés et de tes jours ... [Lire la suite]
mardi 26 mars 2013

GUILLEVIC

Que viens-tu faire, poèmeDans le royaume? Je viens pour approfondir Le silence, Pour t’emmener au plus pur de lui, Là où il te fait vivre L’espérance que le monde A de son avenir, là Où il trouve Ce que tu attends de lui et de toi : La fusion.   .   EUGENE GUILLEVIC   .          
Posté par emmila à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 27 février 2013

L'APPEL DE L'ESPERANCE...STEPHANE HESSEL ET EDGAR MORIN

L'Appel de l'espérance, par Stéphane Hessel et... par Mediapart
Posté par emmila à 17:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mardi 19 février 2013

POEME POUR LEOPOLD

Surtout ne dites pas le poète est mort.................     Le poète n'est pas mort et qu'on se le dise, se le répète, le répande par la rumeur des femmes, des hommes de foi en le poème. Notre ami Léopold Congo Mbemba demeure Il ne s'agit pas ici de la négation de la mort biologique non plus que d'une position de principe fondée sur un culte quelconque de la mémoire des vivants. Il est question de l'essence même de la poésie dont le verbe ne saurait se confondre avec celui de la prétendue rigueur et exactitude d'une... [Lire la suite]
jeudi 6 décembre 2012

L'ECORCE DES COEURS...Extrait

 Vos vies sont menacées par les trains de banlieue Et vos histoires de gloire si dérisoire A ne pas se regarder dans un miroir N’essayez plus de me faire croire que vous appelez cela être heureux Vous avez voulu me voler et me prendre Mes seuls biens mes oiseaux mes pays Jusqu’au bleu tendre de mes nuits Sans avoir frères humains ce qui nous unit Et même mes raisons de vous comprendre Mais je marche encore par des allées éternelles Vers les banlieues perdues de l’univers Je saute à pieds joints vos barrières Vos cœurs sont... [Lire la suite]
vendredi 21 septembre 2012

LES ANNEES LUMIERE

Que sont devenues nos années lumière Nos années de braise et d'incandescence Ou la liberté était notre essence Et la transcendance ce que l'aube espère Nous étions fleuris jusque dans le cœur Puisant notre sève dans le sol ancien Ou l'homme se mélange avec le divin Ce rêve d'orient fut notre demeure D'acides musiques nous ouvraient les portes De la perception pour d'ultimes voyages. Nos lèvres baignées d'étranges breuvages Colorant d'azur l'espérance morte Pour nous conquérants sans armes, sans guerre Les pays s'ouvraient malgré... [Lire la suite]
dimanche 5 août 2012

GENESE, suite...Extrait

«Et quelqu’un a brisé tout en haut cette jarre grise où montaient boire les souvenirs; ensuite il a brisé le mémorandum d’aveugles serments blessés traîtreusement et il a détruit les tables de la loi inscrites avec le sang coagulé des histoires mortes. Quelqu’un a fait un brasier et a jeté un à un les fragments. Le ciel brûlait dans l’extinction de tous les enfers et sur la terre s’effaçaient ses traces et ses preuves. Moi, j’étais suspendue dans un temps de l’expiation sacrée; moi j’étais d’un côté très lucide de Dieu; moi, avec les... [Lire la suite]