jeudi 20 octobre 2022

ELISA KA...Extrait

Elle portait un collier en perles de chagrin Aussi lourd à son cou qu'une chaîne d'airain Elle n'avait pas de clé pour se désenclaver Ses larmes ont trop coulé et sa peau a rouillé À force d'invoquer le dieu des oubliés Elle s'est retrouvée seule au bout de son exil Avec l'espoir de voir un soleil irradié La guider de ses feux jusqu'au coeur de son île . . . . . . . © ELISA KA . . . .
Posté par emmila à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 1 août 2022

LE CHANT PERDU AU PAYS RETROUVE...Extrait

… Je suis comme un enfant Exaspéré par la peur Qui croit s’en délivrer En chantant, Et je chante Mon nom arabe, Je chante ma terre arabe, Je chante La révélation de l’amour dont on sait Au premier regard Qu’il ne sera jamais recommencé, Je chante Tes longues tresses qui descendent Comme des queues de renard sur tes épaules, Je chante ta bouche Comme une prune éclatée, Je chante Notre encharnellement soudain Porté à son point d’orgue, Je chante l’enfance délirante d’illusions Au midi de son printemps, Je chante ... [Lire la suite]
dimanche 10 juillet 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

Si ce n'est maintenant Demain Tu auras une autre chance D'ouvrir tes doigts Semer des roses, du pain chaud, des caresses Tu es le semeur, la pluie, le soleil La terre, la résurgence Aussi la nuit qui prépare les couleurs Et la fleur endormie Et la fleur éclose Et la promesse de la rose Tu as traversé les hommes, les poings serrés Tu n'as pas offert tes lèvres Tu les as échangées ou vendues La honte te jette sur le dos un manteau de ferraille L'amplitude du geste te pèse, te coûte la peau Lorsque tu desserres les mains... [Lire la suite]
vendredi 3 juin 2022

AU RENDEZ-VOUS ALLEMAND...Extrait

Il y a des mots qui font vivre et ce sont des mots innocents Le mot chaleur, le mot confiance Amour justice Le mot liberté Le mot enfant et le mot gentillesse Et certains noms de fleurs et certains noms de fruits Le mot courage et le mot découvrir Le mot frère et le mot camarade Et certains noms de pays de villages Et certains noms de femmes et d'amis. . . . . . PAUL ELUARD Extrait du poème « Gabriel Péri », Au rendez-vous allemand, Paris, Éditions de Minuit, 1945 . . . . Oeuvre Gustav Klimt
Posté par emmila à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 2 juin 2022

PEUT-ÊTRE

Quelque chose tombe. De clin en clin, comme on le dit d’un œil dans le temps où il reprend ses esprits pour faire tas. Devant. En bas. En bord en bord de monde comme en bord de page les fragments d’ardoise sous les couteaux de l’autre été, aspiré par l’aigu du coin. Qui s’éboule.  . Quelque chose n’en finit pas de tomber qui nous jette dans le soir des défaites. Y vont et viennent, toujours plus perdues, contre toutes les réquisitions du monde, les lumières de sentinelles désarmées. C’est la veille. Encore et... [Lire la suite]
vendredi 28 janvier 2022

LA TRISTESSE DES ANGES

Nombreux sont ceux qui choisissent de se taire quand la vie leur inflige les plus cuisantes brûlures, d'ailleurs, les mots ne sont souvent que des pierres inertes, des vêtements élimés et usés. Ils peuvent également être de mauvaises herbes, de dangereux vecteurs d'infections, des planches vermoulues qui ne supporteraient pas le poids d'une fourmi et d'autant moins celui d'un homme. Pourtant, ils sont l'une des rares choses qui demeurent à portée de main lorsque tout semble se jouer de nous. Gardez bien cela à... [Lire la suite]

samedi 1 janvier 2022

JEAN LAVOUE...Extrait

. . . Je souhaite à chacune et à chacun de croire, Avec ses propres mots, Qu’au bout de toutes nos questions Il existe un soleil, Et d’entendre chaque jour, Même très finement, Battre un peu plus au bout de ses doigts Le cœur du monde. . . . . . . JEAN LAVOUE 31 décembre 2021 . . . . . Photographie Don Komarechka
Posté par emmila à 17:55 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 25 décembre 2021

JEAN LAVOUE...Extrait

À Noël, Ce n’est pas seulement un enfant qui naît Mais c’est le monde aussi, Dans son innocence et sa fragilité, Sa tragédie, dans sa bonté surtout, Sa lumière et son chant. Cela ne survient pas seulement voici deux mille ans Mais c’est au commencement de tout et c’est maintenant : L’acte créateur dont, depuis la nuit des temps, Le cosmos entier est le fruit. Cet enfant refera, dit-on, toutes choses nouvelles ; Il sera incompris des maîtres des nations ; Étranger au pouvoir des hommes, Il sera mis à mort et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 21 décembre 2021

IL Y A DES PETITS PRINCES, DES FEES CLOCHETTES ET DES PETER PAN

Il y a des petits princes, des Fées Clochettes et des Peter Pan dans ces falaises creusées par le temps, les crocodiles et les capitaines crochets … partout, difficile de traduire des sentiments avec des mots: comment être capable de garder un regard et un coeur d’enfant pour rester fort, imaginatif, tendre … fermer les yeux et s’envoler avec le coeur … ou comment simplement réapprendre à vivre pour entrapercevoir l’essentiel invisible pour les yeux. Tout autant de sentiments impossibles à traduire sinon par des mots qui ne seront... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
mardi 23 novembre 2021

MIQUEL MARTI I POL...Extrait

Sauvez mes yeux Lorsque j’aurai tout perdu sauvez mes yeux, sauvez mon regard, qu’il ne se perde point ! C’est la seule chose que je regretterai car le brin de vie qu’il me reste encore provient de mes yeux, je vis à travers eux adossé à un grand mur qui s’écroule. Par les yeux je connais, aime, crois, et sais, je peux sentir, toucher, écrire, et grandir jusqu’à la hauteur magique du geste, au moment où le geste ronge ma vie; en chaque mot il faut sentir le poids de ce corps très lourd qui ne m’obéit plus. Par les... [Lire la suite]