mercredi 31 janvier 2024

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

Je m'suis acheté des fleurs hier Un bouquet de ptits soleil Pour éclairer la maison Celles que tu m'avais offertes sont mortes J'ai changé l'eau du vase qui sentait le passé Immobile Les étangs en été Pour celle du torrent Au bord du lit, couchée dans les fougères Je pense à lui Que je ne connais pas encore Lui qui vit dans une silhouette étrangère Ou sommeille en ce corps familier Pourvu qu'il s'offre, sous sa pente rocailleuse, à la découverte Je m'suis acheté des fleurs Parce qu'elles sont périssables Leur grâce,... [Lire la suite]

samedi 30 décembre 2023

O JARDINIER DE L'ÂME...Extrait

Ô jardinier de l’âme as-tu prévu pour la nouvelle année un carré de terre humaine où planter encore quelques rêves ? As-tu sélectionné les graines ensoleillé les outils consulté le vol des oiseaux observé les astres, les visages les cailloux et les vagues ? L’amour t’a-t-il parlé ces jours-ci dans sa langue étrangère ? As-tu allumé une autre bougie pour blesser la nuit dans son orgueil ? Mais parle si tu es toujours là . . . . ABDELLATIF LAÂBI . . . . Malak Mattar Artiste... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 18 mars 2023

CHANTS

Leurs chants sont plus beaux que les hommes, plus lourds d'espoir, plus durables. Plus que les hommes j'ai aimé leurs chants, j'ai pu vivre sans les hommes jamais sans les chants. Il m'est arrivé d’être infidèle à ma bien-aimée, jamais au chant que j'ai chanté pour elle, jamais non plus les chants ne m'ont trompé. Quelque soit leur langue, j'ai toujours compris tous les chants. En ce monde, de tout ce que j'ai pu boire et manger, de tous les pays où j'ai voyagé, de tout ce que j'ai pu voir et entendre, de tous ce que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 5 mars 2023

PATRICK CHEMIN....Extrait

Je glisse un mot d'amour Sous la porte du monde Avec la fureur furtive du rêveur L'exigence invisible de la paix Il se peut que jamais personne n'ouvre cette porte Mais j'aurai donné un peu de mon temps Et nous aurons donné un peu de lumière de nos vies Pour restreindre l'obscurité La pierre enrichie de la violence Avec l'espoir peut être qu'un jour Qu'un nouveau monde reste à naître... . . . . . PATRICK CHEMIN . . . . .
lundi 20 février 2023

SANS VOUS

Je vous avais rangés au rayon des visages aimés, parmi les promesses du verbe et les utopies vitales. Je m'accrochais aux jours meilleurs et à un rêve oblitéré. Encore je lisais l'espoir dans le marc du café et la nuit apportait des étoiles. Un pain de mai pleuvait dans les assiettes, les poings fermés s'ouvraient aux mains tendues. J'attendais, j’attendais, j'attendais l'homme absolu, l'homme promesse, frère de tous et de la vie. Mais, à la Une, les nouvelles d'hier frappent le papier, les Pinochet nouveaux cognent... [Lire la suite]
jeudi 20 octobre 2022

ELISA KA...Extrait

Elle portait un collier en perles de chagrin Aussi lourd à son cou qu'une chaîne d'airain Elle n'avait pas de clé pour se désenclaver Ses larmes ont trop coulé et sa peau a rouillé À force d'invoquer le dieu des oubliés Elle s'est retrouvée seule au bout de son exil Avec l'espoir de voir un soleil irradié La guider de ses feux jusqu'au coeur de son île . . . . . . . © ELISA KA . . . .
Posté par emmila à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

lundi 1 août 2022

LE CHANT PERDU AU PAYS RETROUVE...Extrait

… Je suis comme un enfant Exaspéré par la peur Qui croit s’en délivrer En chantant, Et je chante Mon nom arabe, Je chante ma terre arabe, Je chante La révélation de l’amour dont on sait Au premier regard Qu’il ne sera jamais recommencé, Je chante Tes longues tresses qui descendent Comme des queues de renard sur tes épaules, Je chante ta bouche Comme une prune éclatée, Je chante Notre encharnellement soudain Porté à son point d’orgue, Je chante l’enfance délirante d’illusions Au midi de son printemps, Je chante ... [Lire la suite]
dimanche 10 juillet 2022

ANNA MARIA CARULINA CELLI, POEMES ...Extrait

Si ce n'est maintenant Demain Tu auras une autre chance D'ouvrir tes doigts Semer des roses, du pain chaud, des caresses Tu es le semeur, la pluie, le soleil La terre, la résurgence Aussi la nuit qui prépare les couleurs Et la fleur endormie Et la fleur éclose Et la promesse de la rose Tu as traversé les hommes, les poings serrés Tu n'as pas offert tes lèvres Tu les as échangées ou vendues La honte te jette sur le dos un manteau de ferraille L'amplitude du geste te pèse, te coûte la peau Lorsque tu desserres les mains... [Lire la suite]
vendredi 3 juin 2022

AU RENDEZ-VOUS ALLEMAND...Extrait

Il y a des mots qui font vivre et ce sont des mots innocents Le mot chaleur, le mot confiance Amour justice Le mot liberté Le mot enfant et le mot gentillesse Et certains noms de fleurs et certains noms de fruits Le mot courage et le mot découvrir Le mot frère et le mot camarade Et certains noms de pays de villages Et certains noms de femmes et d'amis. . . . . . PAUL ELUARD Extrait du poème « Gabriel Péri », Au rendez-vous allemand, Paris, Éditions de Minuit, 1945 . . . . Oeuvre Gustav Klimt
Posté par emmila à 15:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 2 juin 2022

PEUT-ÊTRE

Quelque chose tombe. De clin en clin, comme on le dit d’un œil dans le temps où il reprend ses esprits pour faire tas. Devant. En bas. En bord en bord de monde comme en bord de page les fragments d’ardoise sous les couteaux de l’autre été, aspiré par l’aigu du coin. Qui s’éboule.  . Quelque chose n’en finit pas de tomber qui nous jette dans le soir des défaites. Y vont et viennent, toujours plus perdues, contre toutes les réquisitions du monde, les lumières de sentinelles désarmées. C’est la veille. Encore et... [Lire la suite]