mardi 13 novembre 2018

MNEMOSYNE

  Hésiode nous la présente comme la mère du langage. Sœur aînée de Zeus, elle aurait, avec une patience et une intelligence hors du commun, pris le temps et la peine de nommer une à une chacune des choses du monde créé par ses parents Gaïa et Ouranos, et leur grand ancêtre Chaos. C'est une chose remarquable. Le nom des choses est la première brique de la pensée, et la pensée préside ensuite au récit. Sur les récits, s'élaborent des analyses et des analyses découlent les interprétations et leur infinie déclinaison. Sa... [Lire la suite]

samedi 24 février 2018

ACCOINTANCES

La poussière des bombes m’étouffe, m’écrit une amie ce matin, et j’ai envie de lui répondre la poussière des bombes et celles sur ces langues sèches qui ne bougent plus, dans nos bouches brûlées de trop d’images, de trop de chiffres monstrueux derrière lesquels on ajoute Enfants Tués Enfants Cassés Humains Écrasés, la poussière de Paris, de Londres, de Berlin, de New York, je vous épargnerai Beijing où la poussière est noire, Moscou où elle est rouge de sang frais qui coule, la poussière qui est devenue notre... [Lire la suite]
mardi 15 mai 2012

ARRÊTEZ...

Arrêtez de célébrer les massacres Arrêtez de célébrer des noms Arrêtez de célébrer des fantômes Arrêtez de célébrer des dates Arrêtez de célébrer l’histoire La jeunesse trop jeune à votre goût Insouciante et consciente Sait   Depuis le temps que vous battez le rappel Des souvenirs le Soldat Inconnu le Mausolée de X Le machin de Y le cimetière de Z Depuis le temps que vous écrivez les jours Du calendrier avec du sang coagulé Délayé Délayé par les circonstances de la Circonstance Ce sang coagulé Venin de la haine ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 13 janvier 2012

ETAT DES LIEUX

Je vois des grands Tchernobyl en puissance Je vois des animaux clonés Des millions de tonnes de pétrole en souffrance Et des supertankers rouillés Tout en régressant on sait qu’on avance On accélère on tourne en rond Les superproductions font la tendance Mais c’est toujours la même chanson Cassés de l’Est, stressés de l’ouest Rusés du Nord, cassés du sud, Vers quelle certitude vers quelle latitude Vers quelle lassitude vers quelle certitude allez vous Je vois l’énorme appétit de matière Cette montagne de déchets Des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 11 août 2011

A CELUI DE 14, A CELUI DE 39

À celui de 14 à celui de 39 Et puis de l'an 40 À celui du Chili à ceux de l'Algérie Aux Juifs déracinés qui fuient la Palestine À ces Palestiniens comme un arbre coupé Vingt ans déjà petit la mer toujours revient De plus loin que là-bas les oiseaux blancs dévorent Ce qu'il reste de suc à l'azur quotidien Tu pars demain levant tes bras de sémaphore Tu pars soumis défait boutonné de métal Ta maman au poignet battant le pouls du diable Tu as dit au revoir aux grèves syndicales Aux copains au ciné aux filles charitables Tu sais que... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,