mercredi 15 juin 2011

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait

Le cri, parfois, s’achève en mélodieInstants purs,où la souffrance se fait musiqueet ligne de partageoù la blessure s’épanouiten corolle aérienneet geysers de lumière …. Transparentdésarmé,ce matin d’extrême tension,et toute la beauté du monde,désormais inutileLa mer est cruauté, avec ses coquillages,ses splendeurs oubliéesOn ne s’habitue pasIl faut partir pour ce voyageau-delà du soleilau-delà des larmes et des riresLe ciel est pureté,dénuementOn n’en reviendra pas   .   COLETTE GIBELIN   .   Oeuvre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:17 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 8 juin 2011

LES VOISINAGES DE VAN GOGH...EXTRAIT

Pression des chances sur les blés. La neige ne fond pas gaiement, Évasive enfant descendue de l'air, Lorsque les nuages cantonnent .   Qu'une vitre héberge son souffle Comme le veulent les amants !   Ah ! que nette est leur aventure Qui passe pour durer mille ans Mais peut se conter sans mémoire A l'aube riante du sang.   Il n'est que d'aimer pour le croire . Sous un musical soleil gris, Te lançons un caillou, salut ! Torrent, le plus jouisseur des ruisseaux.   Sève et froidure emblavent un... [Lire la suite]
Posté par emmila à 08:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 27 mai 2011

SOIF...Extrait

On est des immigrants dans un monde sans présentFureur des harpes explosant en lettres sans corsetPoésie, c’ est la mesure du non tempsPoésie, c’ est l’ordre de l’ éternité Poésie, c’est l’aube sans obsèquesFrémissement des lysDanse des clochesDon aux innocentsDéluge de soleil. Cristina Castello . Cristina Castello
Posté par emmila à 12:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 24 mai 2011

WALT WHITMAN

Plein de vie, aujourd'hui,compact, visible, Moi, âgé de quarante ans en l'an quatre vingt trois des Etats-Unis, Je te cherche, toi, dans un siècle ou dans beaucoup de siècles, Toi qui n'es pas né, je te cherche. Tu es en train de me lire. Et maintenant c'est moi qui suis invisible, C'est toi, compact, visible, qui perçois les vers et qui me cherche, En songeant combien tu serais heureux si je pouvais être ton compagnon. Sois heureux comme si j'étais avec toi. ( Ne sois pas trop sûr que je ne suis pas avec toi.) (...) ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 5 mai 2011

DÎWÂN...Extrait

 Le Désir, dans la pré éternité des pré éternités, est l’Absolu, – en Lui, à Lui, de Lui, Il apparaît, en Lui, Il a paru ; Le Désir n’est pas contingent, puisqu’Il est l’attribut d’entre les attributs pour celui qu’Il a tué et qu’Il ressuscite. Ses attributs sont de Lui, en Lui, non pas choses créées, le créateur d’une chose est celui qui projette ses choses. Quand Il a déclenché le début, son Désir a projeté un attribut dans ce qui commençait, et le Désir y a fait chatoyer son chatoiement. Le Lam avec l’Alif adjoint s’est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 4 avril 2011

MARINES...Extrait

C'est tout ce que nous aurions voulu faire et n'avons pas fait, Ce qui a voulu prendre la parole et n'a pas trouvé les mots qu'il fallait, Tout ce qui nous a quittés sans rien nous dire de son secret, Ce que nous pouvons toucher et même creuser par le fer sans jamais l'atteindre, Ce qui est devenu vagues et encore vagues parce qu'il se cherche sans se trouver, Ce qui est devenu écume pour ne pas mourir tout à fait, Ce qui est devenu sillage de quelques secondes par goût fondamental de l'éternel, Ce qui avance dans les profondeurs et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

vendredi 11 mars 2011

C'EST ECRIT

Elle te fera changer la course des nuages Balayer tes projets, vieillir bien avant l' âge Tu la perdras cent fois dans les vapeurs des ports C' est écritElle rentrera blessée dans les parfums d' un autre Tu t' entendras hurler que les diables l' emportent Elle voudra que tu pardonnes, et tu pardonneras C'est écrit Elle n' en sort plus de ta mémoireNi la nuit, ni le jour Elle danse derrière les brouillardsEt toi, tu cherches et tu cours Tu prieras jusqu' aux heures ou personne n' écoute Tu videras tous les bars qu' elle mettra sur ta... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 9 février 2011

REQUIEM...Extrait

C’est ici que j’attends la venue du silence. En face de l’arsenal putride je ne distingue qu’une étincelle dernier reste des feux. Comme tous les restes, il a la marque des choses cachées pour toujours, des êtres ensevelis au sommet des dunes ; comme les lettres marquées au fer rouge sur la croupe d’un cheval volé par un gitan, ou une tache  de naissance sur la hanche bien-aimée. Maintenant la nuit descend pour toujours. Mon regard fatigué suit la pirogue qui s’éloigne des mangroves. Une lumière sur le banc de sable. Un crabe... [Lire la suite]
lundi 3 janvier 2011

L'ETERNITE A LOURMARIN

Il n’y a plus de ligne droite ni de route éclairée avec un être qui nous a quittés. Où s’étourdit notre affection ? Cerne après cerne, s’il s’approche c’est pour aussitôt s’enfouir. Son visage parfois vient s’appliquer contre le nôtre, ne produisant qu’un air glacé. Le jour qui allongeait le bonheur entre lui et nous n’est nulle part désormais, toutes les parties- presque excessives- d’une présence se sont d’un coup disloquées. Misère de notre vigilance… Pourtant cet être supprimé se tient dans quelque chose de rigide, de ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 19 novembre 2010

HYMNES A LA NUIT...Extrait

Est-il quelque être vivant, de sens doué, qui ne chérisse avant toutes les apparitions magiques de l’espace autour de lui largement éployé, la toute réjouissante lumière, avec ses couleurs, ses rayons et ses ondes, et sa douce omniprésence, le jour donneur d’éveil ? Elle est comme l’âme très profonde de la vie, que respire le monde immense des constellations infatigables – et il se plonge et danse dans son torrent d’azur ; c’est elle que respire la roche étincelant dans son éternel repos, et la plante qui médite et qui puise, et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,