samedi 8 avril 2017

RETENUE

Ce qui est bien à toi d’étrange, de paradoxal, particulier, marquant la résonance de ton verbe, tu ne l’as pas en poche, ni au cœur, mais dans le sang à la fluidité et au rythme si variables. La poésie peut-elle constituer l’horizon, et partant, le désir de t’en approcher, être un havre quand le sang de victimes répandu sur les jardins, coule partout, quelquefois près de nous dans l’hexagone ? Quelle unité formeront ces fragments de désarroi que par réflexe l’on continue à nommer poèmes ? Ils sont conscients de n’être que vide... [Lire la suite]

lundi 6 février 2017

DEUX PRELUDES

 Goût d’étrange, saveur d’inconnu, soif brûlante d’ailleurs, ce ciel nouveau qui t’obsède et tourmente t’offrira-t-il, parmi la paix des palmeraies, les délices des yeux et des sens ignorées que l’art habile et vain des villes te refuse ? Quelle, parmi le flot de lumières diffuses, au cœur d’une nature encore inviolée, quelle tente de vent libre et calme gonflée, – immobile steamer chargé de ta fortune, conque de lys fragile où s’annonce la lune, – berçant ton rêve au seul rythme du pur silence qui se confronte... [Lire la suite]
mardi 10 février 2009

ETRANGE

Sentiment parfois de l'étrange.De naître, au réveil, à la vie.De découvrir l'être et le monde pour la première fois. Comme un enfantqui émerge de l'entredire de la nuit pour renouveler le pacte dessplendeurs et des épouvantes de l'inconnu.Sentiment parfois de l'étrange.Ainsi être dans l'observance de sa chair, sa peau, ses mains, sesligaments, ce lieu, de nuances et d'excès, qui scelle les aléas de laconscience.Sentiment parfois de l'étrange.Procéder à l'énigme de l'autre.D'où vient donc le désir, entre révulsion et fascination, quels... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,