jeudi 8 février 2018

LETTRE DE ROBIN RENUCCI A MADAME LA MINISTRE DE LA CULTURE

Madame la ministre de la Culture,   .Vous avez convié certain.e.s d’entre nous à la fin de l’automne à un dîner pour parler de nos différentes actions auprès des exilé.e.s qui cherchent actuellement refuge en France.Nous vous avons proposé alors d’organiser une commission dont nous étions prêt.e.s à prendre la charge, afin d’établir un dialogue avec le ministère de l’Intérieur. Nous avons insisté sur la nécessité et l’urgence d’ouvrir ce dialogue entre les artistes, les acteur.trice.s culturel.le.s et le ministère de... [Lire la suite]

lundi 10 juillet 2017

INDECISO

Nousvoyageursà l'amble imprévisiblenous nageursluttant contre l'ombred'un ciel absentnous errantsdans l'éloignementn'avons que nos chimèrespour nous haler...Une flammeaussitôt cendreet ces mains toujours lassesd'un corps embrasé.On craignait l'arythmiede cet autrequi incendiait nos mots.Sur la morsurede longs échos reviennentdéformésgrimaçantsOn craignait son regardd'écorchéson ignitionet sa bouchedans l'impostured'un sourire crissant.Le rêve closnous laisse nusle coeur naufragé.   .   AGNES SCHNELL  Mezza Voce,... [Lire la suite]
dimanche 25 juin 2017

LE DESERT ECLAIRE DU MINOTAURE

Je sais de l’Europe que son nom est grec, il veut dire Grands Yeux. Je sais qu’elle fut enlevée dans une région de l’actuel Israël par le roi des Dieux, Zeus, qui l’emmena en Crète. Je sais qu’elle fut la mère de Minos, constructeur du plus célèbre labyrinthe de l’histoire. Ce parcours à reculons m’aide à savoir que l’Europe d’aujourd’hui est apparentée à un édifice labyrinthique aux nombreuses entrées et sans issue. Avant tout, sans issue : du format Europe on ne revient pas en arrière. Son union monétaire retient ses membres, comme... [Lire la suite]
mardi 23 mai 2017

TEINDRE EN ROUGE

Teindre en rouge vos habitudes nouvelles Les sans-papiers les ex-bombardés les sans-paix les sans-amis les sans-amour les sans-famille les sans-abris les sans-pays tous des exilés à la recherche d’un don de soi de la part de l’autre d’une adoption d’un foyer accueillant de vêtements d’un travail confrontés souvent à une nouvelle langue incompréhensible pour eux ou à l'illettrisme une frontière de plus qu’ils voudraient détruire de manière à savoir communiquer parler librement et non pas être prisonniers de leur langue... [Lire la suite]
lundi 22 mai 2017

ERRI DE LUCA...Extrait

Notre mer, toi qui n'es pas aux cieux Et qui embrasses les rives de l'île Et du monde, avec ton sel, Que soit béni le fond de ton océan Tu accueilles les navires bondés Sans route sur tes ondes Les marins pêcheurs sortis dans la nuit Leurs filets parmi tes créatures Qui reviennent au matin avec pour prise Des naufragés sauvés. Notre mer qui n'est pas aux cieux A l'aube tu as la couleur du blé Au coucher du soleil, celle du raisin et des vendanges Nous t'avons semée de noyés plus Que n'importe quelle époque de tempête. Notre mer qui... [Lire la suite]
dimanche 29 janvier 2017

MAHMOUD DARWICH...Extrait

Comme pousse l’herbe entre les fentes des rochers Nous avons rencontré deux étrangers un jour Le ciel du printemps inventait les étoiles… Et j’inventais un épisode d’amour Pour tes yeux…je les ai chantés Tes yeux savent-ils combien j’ai longtemps Comme l’ oiseau attend l’été Et me suis endormi Tel le sommeil d’un exilé Un œil s’endort pour que l’autre veille…longtemps Et pleure son frère Nous sommes des amoureux jusqu’à ce que la lune s’endorme Et nous savons que l’étreinte et les baisers Sont la nourriture des soirées de charme Et le... [Lire la suite]
vendredi 21 octobre 2016

L'EMPREINTE

Je suis d’un autre clanEt d’une autre fratrie Je suis l’homme à genouxEt la femme aux abois La louve suffocanteAu ventre du sous-boisQuand sonne l’hallaliSur l’autel des jours Je suis d’un autre mondeEt d’une autre patrie Je suis la voie trembléeQui dépèce le soirLa main fraîche du ventAu front du désespoir Et l’hospice espéréAu versant de l’amour Je suis d’un autre siècleEt d’une autre mémoire Je suis ce ciel ouvertRompu dans ton regard Je suis celui qui saitEt celle qui s’égare Je suis le... [Lire la suite]
lundi 26 septembre 2011

PLAGE DU PROPHETE

Plage du Prophète à Marseille Ils se sont arrêtés. D’abord la fille aux yeux gris verts Des mers du Nord Et au sourire mûri sur les berges du Nil L’ami ensuite Le poète des Hauts Pays Attentif aux murmures des passeurs Sur les sentiers arides des exils Le plus âgé enfin Homme aux semelles de vent Tantôt Afghan, tantôt Mongol Porté par des mondes d’hier entrevus Plage du Prophète Ils ont porté leurs pas Vers le soleil couchant Une vague est venue lécher leurs pieds Bénédiction du Prophète Prophète anonyme De ceux qui croient Aux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,