mardi 17 septembre 2019

LA VIE BUISSONNIERE...Extrait

« Quand je regagne la chambre, j’entends grincer le vieil escalier de l’enfance, celui qui me fit tout comprendre, sans ajouter le moindre mot, la moindre phrase, m’ouvrant d’un seul coup à la vie immense, celle qui naît ici, à partir du point le plus minuscule : une ruelle, un visage, une façade, un oubli, un souvenir, quelques lignes, une phrase, des voix, oui, surtout des voix dont ma vie fut d’écrire un chapitre façonné par le lointain et le proche, l’aventure de l’inconnu. Je ne saurai jamais tout ce que ces voix m’ont... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 17 septembre 2019

JOEL VERNET...Extrait

L'essentiel est très peu, vous n'imaginez pas. Moins épais que l'aile d'une libellule, que la lumière éclairant votre parole. Moins lourd qu'un murmure, la nuit, le long d'une rivière, murmure de l'eau entre les pierres. Murmure de la nuit dans la nuit. On a beau me raconter n'importe quoi, m'offrir en partage les idées les plus savantes, mon cœur ne croit qu'en une chose, invisible, impalpable, fuyante, insaisissable, qui nous laisse sans mot. Une chose dont je tairai le nom car il est trop grand, trop beau et, en cela, si... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 15 septembre 2019

CHANSON DES JOIES...Extraits

Car je veux écrire le plus jubilatoire des poèmes !Un poème tout en musique – tout en virilité, tout en féminité, tout en puérilité !Plénitude d’usages communs – foultitude d’arbres et de graines. J’y veux la voix des animaux – la balance vivace des poissons !Je veux qu’y tombent les gouttes de pluie musicalement !Je veux qu’y brille le soleil que s’y meuve les vagues musicalement ! Sortie de ses cages la joie de mon esprit, filant comme une langue de foudre !Posséder tel globe précis ou telle portion mesurée du temps ne me comblera... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 9 septembre 2019

EST-CE CELA QUE VOUS APPELEZ VIVRE ?

Se lever à l’aube. Se rendre sans tarder au travail en utilisant un quelconque moyen de locomotion rapide. En d’autres mots, se laisser confiner dans un espace plus ou moins spacieux, la plupart du temps mal ventilé. Assis devant un ordinateur, taper sans cesse des lettres, des messages, des rapports qui n’auraient probablement jamais été produits s’il fallait les écrire à la main. Ou encore, faire fonctionner une machine pour produire des objets tous identiques les uns aux autres. Ne jamais s’éloigner davantage que de quelques pas de... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:53 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 5 septembre 2019

L'INOUBLIABLE...Extrait

Nous avons grand désir De regarder le Jour, Un jour vertical, joyeux, Qui nous ramène à la source. Mais nul ne peut sans ailes Arriver tout droit à ce qui est Tout proche et le saisir Et venir sur l'autre versant. Orienté vers l'origine, attiré Par la fraîcheur des ombrages, Au sein de forêts mythiques.  Le poète voulait là-haut Fonder ce qui demeure, En beauté. Là où il pourrait Parler seul avec Dieu, Et ne recevoir d'autre écho.  Mais... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , , ,
dimanche 1 septembre 2019

CELEBRATIONS & CREPUSCULES...Extrait

... Du silence au silence, nous voguons, mi-ivres mi-navigateurs, la boussole du désir, la boussole de l’urgence à la main. Nous sommes des bateaux effarés dans les vagues, et pourtant, nous embrassons cette vie – la tempête est notre plus sûr allié pour arriver à bon port : le naufrage. Sinistrés, portés par la vague, brûlés de sel, ivres de soif, aveuglés de lumière et lavés de toute volonté, même de vivre, nous voilà enfin offerts, comme un sacrifice, aux courants silencieux de l’être. Qu’il est étrange que nos vouloirs ne nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

samedi 31 août 2019

LE PETIT PRINCE...Extrait

... Je crois qu'il profita, pour son évasion, d'une migration d'oiseaux sauvages. Au matin du départ il mit sa planète bien en ordre. Il ramona soigneusement ses volcans en activité. Il possédait deux volcans en activité. Et c'était bien commode pour faire chauffer le petit déjeuner du matin. Il possédait aussi un volcan éteint. Mais, comme il disait :"On ne sait jamais !"Il ramona donc également le volcan éteint. S'ils sont bien ramonés, les volcans brûlent doucement et régulièrement, sans éruptions. Les éruptions volcaniques sont... [Lire la suite]
samedi 31 août 2019

CHARLES BUKOWSKI...Extrait

Comprends-moi : je ne suis pas un homme ordinaire. J’ai ma folie, je vis dans une autre dimension, et je n’ai pas de temps à perdre avec des choses sans âme    .     CHARLES BUKOWSKI     .        
jeudi 22 août 2019

COCKTAIL POUR UN XXème SIECLE

Entre les juges et les notables,Les privilèges et les paumés,Le non-confort, le confortable,Les injustices, les justiciers.Entre les querelles et les guerres,Les oppresseurs, les opprimés,Les civils et les militaires,S'étend la vie au monde entier... Mais il y a quand même des enfants qui s'aiment,Et qui s'aiment tendrement.Et y'a quand même pendues au cielDes étoiles depuis cent mille ans... Pour ne rien dire, pour ne rien faire,Pour laisser passer les années,Civilisés et gens de terre,Villes désertes, champs goudronnés,Sur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:42 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
jeudi 22 août 2019

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait

Bonjour la rue des sottes nuits hivernalesPavée de mes pas et mes détours mauditsMes soupirs, mes plaintes et mes râlesReviennent ombrager tes accès interdits Vieux drille je suis, assidûment étrangerTel un Oyat des plages de colères arrachéObviant vaille que vaille aux vergetures Et à l'essor guindé des vaudevilles futurs Du village qui m’a vu naître et les déconvenues Passant par les cités d’ombres que j'ai connuesJusqu'à Paris où j'ai chaviré de mes ails d’agamiÉtranger là où j'ai été et chanté, là où j'ai dormi. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:14 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,