mardi 5 septembre 2017

REVEILLES TOI AMOUR

Bonjour buon giorno guten morgen réveille-toi amour et prends note uniquement dans le tiers monde quarante mille enfants meurent par jour dans le placide ciel dégagé flottent les bombardiers et les vautours quatre millions d'êtres ont le sida la cupidité dépouille l'Amazonie   buenos dias good morning réveille toi sur les ordinateurs de la grand mère ONU on ne peut plus mettre plus de cadavres du  Rwanda les fondamentalistes décapitent des étrangers le pape prêche contre les préservatifs  Havelange... [Lire la suite]

dimanche 15 janvier 2017

ALEXO XENIDIS...Extrait

Braves gens braves gens de FranceOuvrez-moi vos portes tout grandJe suis en 1942 je fuis sur la route je n’ai plus rienEt je porteCelui qui sera votre pèreDans mes brasEt cet enfant a faim et froid et peurBraves gens braves gens de FranceOuvrez-moi vos portes et vos cœursJe suis en 1856 je fuis sur la route je n’ai plus rienEt je porte celle qui sera la mère de la mère de la mèreDe votre grand-mèreDans mes brasEt cet enfant a faim et froid et peurBraves gens braves gens de FranceOuvrez-moi vos portes et vos âmesJe suis l’humanitéJe... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
samedi 17 décembre 2016

UNE ONDÉE DE MOTS

Il pleut de leurs yeuxdes aversessur le sol piétinépar tant d'erranceque même les fleursse prosternentau passage des pas usésoubliant la faim la soifet la boueleur espoir s'entraînepour la course européenneet même américainejusqu'au fil d'arrivéedevant les barbelésil pleut aussi d'une île à l'autredans le regard des enfants usésne leur reste que les fleurset la boue pour s'amuser   HUGUETTE BERTRAND  
Posté par emmila à 23:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 6 juin 2016

PRIERE D'UN DESOEUVRE

Père,descends des cieux, j'ai oubliéles prières que la grand mère m'a enseigné,la pauvre, elle repose en paix à présent,elle n'a plus à laver, nettoyer, elle n'aplus à se tracasser toute la journée à propos de vêtements,elle n'a plus à veiller la nuit, de peine en peine,à prier, à t'implorer des choses, à regimber doucement.Descends des cieux; si tu y es, alors oui descends,car je me meurs de faim dans mon recoin,car je ne sais pas de quoi sert que je sois né,car je vois mes mains rejetées,je n'ai pas de travail, je n'ai rien,baisse... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 22 avril 2016

PERSONNE NE QUITTE SA MAISON...

Personne ne quitte sa maison à moins Que sa maison ne soit devenue la gueule d’un requin Tu ne cours vers la frontière Que lorsque toute la ville court également Avec tes voisins qui courent plus vite que toi Le garçon avec qui tu es allée à l’école Qui t’a embrassée, éblouie, une fois derrière la vieille usine Porte une arme plus grande que son corps Tu pars de chez toi Quand ta maison ne te permet plus de rester. Tu ne quittes pas ta maison si ta maison ne te chasse pas Du feu sous tes pieds Du sang chaud dans ton ventre C’est... [Lire la suite]
dimanche 28 juin 2015

ADONIS

Il dessine la faim sur son cahierétoiles ou routesEt recouvre les feuillesAvec les foulards du rêveNous avons regardé un soleil d'amourqui battait des cilsEt nous avons vu le crépuscule   . ADONIS .   Oeuvre Abdeslem Azdem http://abdoulov.e-monsite.com/    
Posté par emmila à 19:48 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 11 avril 2014

SEUL UN CALICE

Seul un calice rempli de larmesa l’éloquence du discoursquand il parle de la grandeur humaine. Qui donc encore a consciencede l'opulence indécentequand des enfants meurent de faim? Je sais que "beauté" est un mot païenqui se décline en cris de cœur. Je viens de la lumière intérieure du verbe et des choses.Je viens d’une lumière originelleque la matière cacheà l’insignifiance de l’œil humain. Je viens de la lumière matricequi articule l’atome pour donner la vie.Je viens d’un seigneur de sang lointain.Je viens de mes... [Lire la suite]
mercredi 11 septembre 2013

LE CRI, LE CHANT...Extrait

J’ai faim de mondes infinis Vieille soupe d’astres et de songes De ce pain bleu des galaxies Qui fume encore et me prolonge J’ai faim d’îles et d’archipels Où mijotent d’autres saveurs Faim d’une faim originelle Venue de l’espace intérieur J’ai faim de ces couleurs qui crament De cette lumière sabre au clair Faim dans ma chair et dans mon âme De tous les fumets de la terre J’ai faim d’un vertige de femme Pétrie de nuits et de marées Quand le grand désir qui s’enflamme Ouvre le sexe de l’été J’ai faim d’une fraternité ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 07:56 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 28 février 2013

LES YEUX DU SUD...Extrait

(A tous les laissés-pour-compte du monde entier)   Ils maigrissent en jaunissant  Dans les rôts de ta suralimentation  Les yeux de la faim  Ils flétrissent en s’évaporant  Dans les clapotis de tes piscines  Les yeux de la soif  Ils rougissent ensanglantés  Dans la chaleur de ton nucléaire  Les yeux du froid  Ils meurent sans molécules  Dans ta pharmacologie cupide  Les yeux du sida  Ils gouttent de la sueur  Dans tes firmes délocalisées  Les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 2 octobre 2009

FAIM

" La faim qui jamais ne cesse d'être faim est parfois une faim qui nourrit " . ROBERTO JUARROZ .
Posté par emmila à 19:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,