vendredi 19 juin 2015

POEMES...Extrait

Quand il eut terminé le portrait de l'ami, le peintre se leva et contempla longtemps le mystère vivant de sa propre magie, qu'animaient le nombre, l'espace et le temps   Mais devant les couleurs où palpitait la vie, l'artiste fasciné par les yeux miroitants, recula jusqu'au mur où s'estompait la nuit, et traversa la pierre, sans savoir comment . . . LOUIS CATTIAUX . . .
Posté par emmila à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

mardi 17 mai 2011

DECOMPOSITION DE L'ECLAIR EN BRINDILLES....Extrait

Il n'est pas facile de voyager, d'opérer ce désenchevêtrement qui seul permet de quitter la complexité dans laquelle on est pris : comme l'oiseau que les gamins d'hier savaient piéger, selon un procédé aussi cruel qu'élémentaire, à un bâton de glu placé dans l'arbre. Cette difficulté à s'en aller, à lâcher prise, toutes ces formalités imposées dans les aéroports et qui, à ras de rêve, stérilisent l'envie de partir, mais n'empêchent pas le rêve de continuer à briller telle une icône au fond de notre intériorité assiégée. La lumière de... [Lire la suite]