vendredi 23 août 2013

CARNETS DE MARCHE...Extrait

Je suis arbre. Arbre-sensation. Mon corps s’enracine. Mes pieds cherchent appui dans la terre humide et s’enfoncent par-delà les premières couches encore visibles au-dessus du sol. Mes doigts se mêlent aux doigts du chêne, filaments et souches, tressages de végétaux, lianes et branchages invisibles à l’oeil égaré dans le vide. Je m’enroule à la sombre intimité végétale. Je m’infiltre. Chemin faisant, je creuse canaux et rigoles nécessaires à ma vie souterraine. Je bois à grands traits l’eau qui gonfle le tronc dont je sens toute la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 01:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 22 août 2013

PACTES DES MOTS

 Femme de quelques poussières Elle est un autre ou l’autre ou tous les autres. Quand s’ouvre le matin, elle part s’exprimer dans un jasmin de fleurs où la nuit n’a plus cours. Elle dévale le long des espaliers, les yeux écarquillés sur l’aube qui se lève. Elle est poreuse à l’autre, au monde et devient l’arbre qui explose au soleil de ses blessures. Elle est un tout petit être avec quelques cils d’une délicatesse extrême posés sur un visage de pêche. Elle est une fillette qui court comme une folle cachée derrière ses cheveux... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 7 août 2013

NOUS LES PORTEURS DE FEU...Extrait

  Au centre des ténèbres Un tourbillon se déshabille Une femme se forme Pour que la nuit soit blanche Heureuse d'être nue D'avoir tout exprimé Son rôle est accompli Plus rien ne la tourmente Elle se sent bien D'avoir déjoué les énigmes Elle est debout dans sa victoire Qui n'a fait que des beaux gestes S'arracher les voiles Effacer de la nacre sa buée Sortir du miroir En baissant la tête Chasser la nuit de la vitre En s'y reflétant L'art d'éclairer ses profondeurs L'art... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 11 juillet 2013

ELLE ETAIT UN PEU GITANE...

..Elle était un peu gitane, un peu sorcière et parlait à la Lune.  Dans ce coin choisi, fumant sa cigarette et caressant son chien, elle déroulait un passé dont le travail avait occupé une large place. Fille, femme, mère, grand mère, une vie menée tambour battant, souvent controversée, trouvant probablement son bonheur dans cette course à la réussite. Féminine, élégante à sa manière, parfumée de qualité, elle se voulait sans défaut. Du " trés haut " de ses escarpins elle imposait sa personnalité, ses volontés et son... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 1 juillet 2013

DOPO TUTTO ANCHE TE/ APRES TOUT MÊME TOI...Extrait

Je marche sur mes eaux de femme. Je t’expliquerai qu’il y a une mer salée et une mer pleine d’amour. La ligne de démarcation a été ma poésie. Avec elle j’ai divisé les mystères de la mer et mon propre mystère. Cependant j’ai compris que dans les petites choses, comme ma modeste maternité, il existe des mers infinies. Où s’alternent seiches et larmes, des choses jamais vues et grandeur de Dieu. Et j’ai compris que la poésie est inutile. Comme la beauté de la mer, si on ne pense pas à qui l’a créée qui est un grand... [Lire la suite]
samedi 22 juin 2013

ANDRE VERDET

Tu me disais : Ma femme est belle comme l’aubeQui monte sur la mer du côté de Capri Tu me disais : Ma femme est douce comme l’eauQui poudre aux yeux mi-clos de la biche dormanteTu me disais : Ma femme est fraîche comme l’herbeQu’on mâche sous l’étoile au premier rendez-vousTu me disais : Ma femme est simple comme celleQui perdant sa pantoufle y gagna son bonheurTu me disais : Ma femme est bonne comme l’aileQue Musset glorifia dans sa nuit du printempsTu me disais aussi : Ma femme est plus étrangeQue la vierge qui fuit derrière sa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 1 juin 2013

CRISTINA VIDAL SPARAGANA

Tu as du vent sur les tempes, sur les cordages et les prés aimable terre, terre de cheveux et de soleil étalés entre le faucon et la cloche, terre de nudités et de dépassements clairs, légèreté de silencieuses migrations de tempêtes et de trains écroulés, rondeurs de nouvelles lunes inquiètes, de seins lourds de mouches, églises, de douleur infinie, de brèves tombes ensommeillées, loups délicats et en harmonie, monuments de jazz, âpres couchers de soleil, crucifix de sable transversal, d’anciennes copules et d’exécutions. Saturnales... [Lire la suite]
mardi 30 avril 2013

FEMME-PARFUM

Doucement entêtant et enivrant comme le jasmin, le soir, par les fenêtres et les portes entrant vers ceux qui veillent dans la douceur de la nuit tel est le Parfum de la vie... La femme est le parfum des heures heureuses et des soirs de triomphe, elle est le nard et la myrrhe, la rose et le jasmin, le musc et l’ambre, l’odeur du romarin après la pluie, celle de la violette dans le repli du talus, une effluve de fleur blanche en plein printemps, narcisse, jacinthe claire, muguet et lys écroulé sous le poids de la branche…   . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 20 avril 2013

L'ICÔNE ESPERANCE

Il y a le bleu des brèches et des horizons pâlesIl y a que je pense à un figuier commeA la perfection du sommeilIl y a que le ciel penche au-dedans de nousEt se relève : il y a la jeunesse des eaux.Il y a une icône au fond d'un templeEt le temps qui s'inscrit tout entier en toiIl y a ce poème qui te ressembleUne rose à jamais pureRose noire la rose de ta voix.Il y a une arche au-dessus du froidQuelque chose qui respire tout près d'iciJe t'écoute est-ce toi est-ce moiIl y a une source qui ne finit pas.   .   LIONEL RAY ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:26 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 28 mars 2013

LEURRE ET ILLUSION

Allo ? (Une voix de femme dit :) Jupe, robe, pantalon ? (Je réponds rapidement sans sourciller) Jupe ou robe Jambes nues ? Collant ? Bas Dim up ? Jarretelle ? Comme tu veux, mais habillées, oui habillées tes jambes Chaussures ? Escarpins, mais pas trop hauts ou ce que tu veux… Le haut ? Corsage, pull léger, tee-shirt… comme tu veux… Maquillage ? Pas trop. Juste esquissé, à peine visible… Rouge à lèvres ? Oui de la couleur naturelle de tes lèvres… Cheveux,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,