lundi 11 juillet 2016

A PERTE DE COEUR...Extrait

Toutes les folies sont des états de grâce tu émanes tu irradies comme un meneur de lune ton monde n’a pas changé mais il vibre autrement cadencé par le silence et l’amour ouvrant d’autres traces d’autres gisements un saisissement en continu qui se diffuse à travers tes os la folle folie d’aimer à perte de coeur Toutes les folies sont des états de grâce     .   ZENO BIANU   .        
Posté par emmila à 22:53 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

jeudi 2 juin 2016

YVES HEURTE...Extrait

Dans la nuit, que pense la feuille, toute dernière feuille morte en attendant qu'un vent la cueille le vent du nord qui tout emporte? Que pense l'exilé quand partent les soldats qui ont tout détruit, l'exilé qui ferme sa porte et jette ses clefs dans le puits? Que pense la feuille sur l'arbre quand passe cet homme, qui parle seul et marche seul, l'exilé dont le vent ronge les souliers? Mais l'homme a regardé la feuille comme lui, toute démunie, il monte à l'arbre et puis la cueille en souvenir de son pays. .   YVES HEURTE ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mercredi 18 mai 2016

PIERRE REVERDY

  Quels souhaits formuler pour les hommes en ce moment où la folie          et la brutalité se sont mises, une fois de plus, au premier rang?             La paix n'est déjà plus qu'une feuille sans poids qui vibre et tourne          au vent qui annonce l'orage.             Quels vœux si ce n'est d'abord que leur intelligence et leur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
dimanche 1 mai 2016

LETTRE A LA FOLIE

Madame,   J’étais dans une table des matières à me morfondre — dans un livre de références — entre un terme de marine et un terme de numismatique, et je vivais d’expédients, soudoyant la syntaxe, crachant du vocabulaire, improvisant des épithètes. J’eusse donné mon néant pour me sortir de cette impasse, que l’on me prît avec ma pauvre syllabe, mon informe phonation, pour faire n’importe quoi, pour servir n’importe quel prétexte. J’étais le mot « CROUP ». À France-Soir on ne voulut pas de moi. Alors vous m’avez donné... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:51 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 29 janvier 2016

TATOUAGE/WECHMA

WechmaMes veinesSur les ailesDu pigeon aveugle !WechmaL’azur bleuSur tous ces seins desséchés !WechmaL’oasis nombril,La folie des palmiers assoiffés,Mes veines racinesPourrissant dans le cri solitaire !WechmaDe laves rougesSur la peau des bourreauxEnivrés de putrides goulots,Sur leurs interminables promesses de faux paradisQui ne nous laissent aucun radis !WechmaDans les grottes humides,Préhistoire de mon apprentissageDu feu et de l’écriture !WechmaDe poings sur les colonnes romainesSous lesquelles ils m’ont enterré,Mon corps rongéPar... [Lire la suite]
mercredi 26 août 2015

LA BRÛLURE...Extrait

Tu me dis dans l'amour c'est toujours l'enfanceta main m'arrive de très loin quelle peauquelle main cherche-t-elle quelle impossibleconjonction dans la mienne qui s'est tendue...le désir du rien un voyage d'oublicomme lorsque ton corps traverse le mienje dis tu me brûles mais je pourrais diretu es une montagne de déchirure...je ne sais pas ce que veut dire le corpsc'est une force parfois qui nous soulèvecomme elle est sans nom je dis c'est le désir....je me demande encore ce qu'est l'amourcette folie de faire tourner le mondeautour... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

mercredi 20 mai 2015

DANS UN SOMBRE MOMENT

Dans un sombre moment, mon œil commence à voir, Je rencontre mon ombre au plus profond de l’ombre ; J’écoute mon écho dans l’écho de ce bois – Seigneur de la nature pleurant la mort d’un arbre. Je vis entre le troglodyte et le héron, Les bêtes des collines et les serpents des grottes.    Qu’est la folie sinon la noblesse de l’âme Brouillée avec les circonstances ? Le jour brûle ! Je sais la pureté du plus pur désespoir, Mon ombre épinglée sur un mur tout suintant. Ce lieu dans les rochers – est-ce... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:21 - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 15 décembre 2014

FLEURS ET FRUITS....

Fleurs et fruits, bouches et baisers.Solitaire, à la recherche de la liberté et de la folie.Sarcophages et asiles sont des mursoù l’âme se surprendet surprend objets et animaux.En chacun de nous, l’art est feu.Des fantaisies, des alchimies, des géométriesrenaissent par milliersdans la solitude.La lumière explose dans l’exactitude du motqui se libère, qui fuit. Voluptueux, il se replie,fasciné par l’avidité de celui qui lit.       VIRGILIO DE LEMOS       Oeuvre Jean Vadal Smith
mercredi 5 mars 2014

GUISANE... ( Extrait inédit )

Je suis amoureuxDu vent sur ta joueQui joue les imprudentsJe suis amoureux du ventDu chêneQui porte l’ombreDe ses mainsSur ton couJe suis amoureuxDu chêneDe la rue bleueA trois heures de l’après-midiQuand elle contientL’arche de ton rireJe suis amoureuxDe la rue bleueJe veux bien passer les pôlesAvec Lord FranklinBriser la glaceSi ce cheminDe maiSur l’océan geléMe conduitAu printemps d’un baiserJe suis amoureux des neigesEt des glacisDe la virginité de l’instantQui défriche l’éternitéSur tes lèvres du présentJe suis amoureux des... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
jeudi 13 février 2014

MICHEL DEPRETTE

Pauvre Monde de fousQui charrie ses caillots de sang mortPar pleins tombereaux d'Aurore....Entre l'ombre du réel et son imageTous les signes grandioses apparaissentEt le ciel se colore de mauveEt le ciel se colore de mauveIl y a dans l'horizon fluideComme une goutte de sangQu'on verrait flamboyerTous les objets de la TerreToutes les chosesNe sont que zones arrêtées de l'espaceEt ton futur vient s'y briserPrisonnierVient l'heure d'en recueillir le silence et d'en dire la véritéIl y a comme un destin étrangePris dans ces pierresLa... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,