lundi 6 juin 2022

POUR L'ABOLITION DE LA SOCIETE MARCHANDE, POUR UNE SOCIETE VIVANTE

Ne permettez plus que les hommes politiques stigmatisent l'insupportable violence faite aux individus alors qu'ils la suscitent sciemment, dès l'enfance, vulgarisant, au nom de la rentabilité, un élevage concentrationnaire où, parqués de vingt-cinq à trente par classe, les écoliers se trouvent crétinisés par les principes de compétition et de concurrence, soumis aux lois de la prédation, initiés au fétichisme de l'argent, confits dans la peur de l'échec, infestés par l'arrivisme, livrés à des fonctionnaires amers et mal payés, moins... [Lire la suite]

jeudi 24 mars 2022

MICHEL PADOVANI

La Corse met ses drapeaux en berne et la France voit rouge. Mais quelle France ! .   Celle qui a arraché à leurs terres entre le XVe et le XIXe siècle pour être déportés quelques 3 ou 4 millions de Noirs d’Afrique vers les Antilles ( Martinique, Guadeloupe, Saint-Domingue), mais aussi vers la Louisiane, la Guyane, la Réunion ou encore l’île Maurice ? . Celle qui a permis à d’honnêtes négriers de bâtir les somptueuses demeures encore visibles dans plus de 15 villes portuaires de la côte atlantique ? . Celle... [Lire la suite]
samedi 8 janvier 2022

VOEUX...

« Le système actuel qui domine l’exploitation du monde et par lequel nous dégradons, assassinons peu à peu notre humanité dans son devenir ensemble sur cette planète, n'est pas seulement inique et frustre mais sans éthique. Lors, Il ne suffit plus d'un changement de gouvernance plus ou moins « médiocrate» mais d'une véritable révolution dans notre mode de penser et d’agir relevant d’une « poét(h)ique du juste».... Chaque fois que l'histoire nous sépare de notre existence et du sens philosophique, humain de son écriture,... [Lire la suite]
samedi 21 août 2021

THIERRY MATHIASIN...Extrait

À toutes ces vagues qu'on nous envoit comme des radeaux pourris, nous répondons par la chaude affirmation du sable et des soleils dansant dans nos veines, l'immensité bleue d'un mouvement chevauchant la courbe infinie de la beauté, en feu et en crue, pour tracer derrière les barrières des rondes de la mort, la soif verticale des passions. Elle est là, la terre que je foule parmi le fleurissement des carcans et autres pollens empoisonnés, les rudes montagnes d'un homme cherchant la trace où la liberté a tourné le dos à la science... [Lire la suite]
mercredi 30 décembre 2020

ANNUS HORRIBILIS...

Quitter cette maudite année qui fut un bel enchaînement de "seaux de merde " déversés sur nos têtes...Covid 19, des milliers de morts dans le monde, confinements, attentats, toujours des morts en Méditerranée, réchauffement climatique, répression sioniste en Palestine, guerres, répression sociale et policière et j'en passe. Donc la perspective de passer à une autre année est-elle si réjouissante? Et bien,non. J'ai bien conscience de refroidir l'ambiance mais enfin, si fêter le Nouvel An consiste en effet à enterrer l'année précédente... [Lire la suite]
dimanche 15 novembre 2020

VERS LA CIVILISATION DU COUVRE-FEU...Extrait (2003)

« Je nous vois déjà dans 20 ans. Tous enfermés chez nous. Claquemurés (j’adore ce verbe, et ce n’est pas tous les jours qu’on peut le sortir pour lui faire faire un petit tour). Les épidémies se seront multipliées: pneumopathie atypique, peste aviaire, et toutes les nouvelles maladies. Et l’unique manière d’y échapper sera de rester chez soi. (...) La vie de « nouveaux prisonniers » que nous mènerons alors sera non seulement préconisée, mais parfaitement possible, et même en grande partie très agréable. Grâce au télé-travail qui nous... [Lire la suite]

mercredi 11 novembre 2020

NI PETAIN, NI AUCUN

« Ils se battirent pour que la France reste la France ». Des sanglots dans la voix, Macron repeint les poilus en résistants et en héros qui seraient morts pour sauver la France. Mais la France depuis un siècle rejette ce mensonge des maitres et des brutes galonnées. Non, ils ne se sont pas sacrifiés, ils ont été sacrifiés. Le Chemin des Dames n’est pas le Vercors. Non, ils n’ont pas consenti, ils ont été contraints. Chacun en France a un grand-père qui fut un morceau de cette chair à canon. Sous ces quatre... [Lire la suite]
mardi 3 novembre 2020

LE ROI DES FOUS

  Le monde est devenu un grand hôpital psychiatrique où les fous se promènent en liberté… Chaque pays a élu son chef : le Roi des fous. Et pour ne pas que les rois s’ennuient, on leur donne des jouets : des petits soldats, des camions et des canons. Et les rois des fous du monde entier comparent leurs jouets.– Tu as vu mon sous-marin ?– Et toi, tu as vu mon canon comme il tire bien ?Tous les soirs, ils jouent très tard… ils font la bombe. Ils poussent leurs petits soldats qui tombent sous les balles… Quand il n’y en a plus, on... [Lire la suite]
vendredi 8 mai 2020

SETIF, GUELMA, KHERRATA, L'AUTRE 8 MAI 1945

Un mardi pas comme les autres. Il y a 75 ans jour pour jour, le 8 mai 1945, tandis que la France et ses alliés célèbrent avec fierté leur liberté marquant la fin du nazisme, d’autres en sont privés. De l’autre côté de la Méditerranée, dans une Algérie française, un rassemblement pacifiste est organisé à Sétif, une ville du Constantinois, située à 300 km à l’est d’Alger.  La manifestation est autorisée sous certaines conditions : les slogans politiques sont proscrits et le drapeau algérien y est... [Lire la suite]
samedi 25 avril 2020

JE NE SUIS PAS DES VÔTRES

Je ne suis pas des vôtres… Je n’étais ni de vos armateurs ni de vos équipages lorsque de vos ports de l’Atlantique, vous affrétiez vos bateaux pour y charger du « nègre » réduit en esclavage et le transportiez vers le nouveau monde. Je ne portais pas vos uniformes quand: « Je naquis quand la patrie périssait. Vingt mille Français vomis sur nos côtes, noyant le trône de la liberté dans les flots de sang, tel fut le spectacle odieux qui vint le premier frapper mes regards… » Ma terre était rude, elle avait besoin de mes bras, de mes... [Lire la suite]