vendredi 29 juillet 2016

A CHAQUE AMOUR QUE NOUS FERONS

Je me noierai dans tes étreintes Dans tes vallées, tes sillons Tes merveilleux labyrinthes Et tes mystérieuses plaintes À chaque amour que nous ferons Le rouge de ta bouche peinte Enflammera l’horizon Jusqu’aux étoiles presqu’éteintes On y trouvera nos empreintes Et de là, nous nous perdrons Le monde peut dormir tranquille Il ne fait qu’un rêve à la fois Des rêves à la fois, j’en fais mille Ils ont tes manières et ta voix Avant de recouvrir la Terre Chaque nouveau matin viendra Naître en dessous de tes paupières Et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 31 août 2013

LA ROBE ET L' ECHELLE

T'avais mis ta robe légère Moi, l'échelle contre un cerisier T'as voulu monter la première Et après Y a tant de façons, de manières De dire les choses sans parler Et comme tu savais bien le faire Tu l'as fait Un sourire, une main tendue Et par le jeu des transparences Ces fruits dans les plis du tissu Qui balancent Il ne s'agissait pas de monter bien haut Mais les pieds sur les premiers barreaux J'ai senti glisser le manteau De l'enfance On n'a rien gravé dans le marbre Mais j'avoue souvent y penser Chaque fois que j'entends qu'un... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:36 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 19 avril 2013

LE NOCEUR

La voiture avançait Dans la pénombre humide L'homme avait choisi son quartier Un carillon sonnait Pour dire que la nuit se termine Pour un fêtard Il est trop tôt pour rentrer La nuit a été chaude En alcools, en farines légères Ces gens-là ont tout ce qu'ils veulent Mais lui, il s'était inventé Un jeu supplémentaire Surtout, surtout Ne jamais rentrer seul C'est pas un jeu précis C'est plutôt une envie de plaire Quelque chose comme passer du bon temps C'est pour ça qu'il a choisi Ce quartier ordinaire Cette fin de nuit parmi les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
jeudi 10 janvier 2013

ASSIS SUR LE REBORD DU MONDE

Si j'ai bien toute ma mémoire Disait Dieu dans un coin du ciel J'avais commencé une histoire Sur une planète nouvelle, toute bleue Bleue, pour ne pas qu'on la confonde Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde Voir ce que les hommes en ont fait J'y avais mis des gens de passage J'avais mélangé les couleurs Je leur avais appris le partage Ils avaient répété par coeur «Toujours»! tous toujours dans la même ronde Je vais aller m'asseoir sur le rebord du monde Voir ce que les hommes en ont fait Je me souviens d'avoir dit aux hommes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
jeudi 10 janvier 2013

LE MONDE EST SOURD

Pendant qu'on se promène L'enfant pour cinq francs la semaine Vient broder des survêts Pour l'homme blanc qui golfe en voiturette Sale temps sur la planète Oh le drôle, le drôle de temps Porter secours c'est défendu Le monde autour est sourd, bien entendu Chercheur contre nature Truqueur, sur l'honneur qui jure Faut pas que ça vous inquiète J'ai bien connu l'animal mort dans votre assiette Sale temps sur la planète Oh le drôle, le drôle de temps Porter secours c'est défendu Le monde autour est sourd, bien entendu Tricheur à la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 10 janvier 2013

LA CORRIDA

Depuis le temps que je patiente Dans cette chambre noire J´entends qu´on s´amuse et qu´on chante Au bout du couloir Quelqu´un a touché le verrou Et j´ai plongé vers le grand jour J´ai vu les fanfares, les barrières Et les gens autour Dans les premiers moments j´ai cru Qu´il fallait seulement se défendre Mais cette place est sans issue Je commence à comprendre Ils ont refermé derrière moi Ils ont eu peur que je recule Je vais bien finir par l´avoir Cette danseuse ridicule Est-ce que ce monde est sérieux? Est-ce que ce monde est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:05 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 11 mars 2011

C'EST ECRIT

Elle te fera changer la course des nuages Balayer tes projets, vieillir bien avant l' âge Tu la perdras cent fois dans les vapeurs des ports C' est écritElle rentrera blessée dans les parfums d' un autre Tu t' entendras hurler que les diables l' emportent Elle voudra que tu pardonnes, et tu pardonneras C'est écrit Elle n' en sort plus de ta mémoireNi la nuit, ni le jour Elle danse derrière les brouillardsEt toi, tu cherches et tu cours Tu prieras jusqu' aux heures ou personne n' écoute Tu videras tous les bars qu' elle mettra sur ta... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,