dimanche 8 août 2021

QUI DIRA NOTRE NUIT...Extrait

Anghjula.... . Un instant encore Laisse advenir le vide Laisse le souffle départager Ce qui appartient au jour Ce qui revient à la nuit Laisse l’hirondelle cisailler l’air En arabesques de l’enfance Rapidement ou lentement Au gré du rythme du sang Au gré du toujours ultime Toujours initial émoi Un instant encore . . . . . . . FRANCOIS CHENG Arfuyen 2010, p.85 . . . . .
Posté par emmila à 11:49 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

vendredi 12 octobre 2018

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

Derrière les yeux, le mystèreD’où infiniment advient la beautéD’où coule la source du songeBruissant entre rochers et feuillagesChantant en cascadeles saisons renouveléesChantant les instantsde la vraie vie offerteMatin du martinet disparuMidi de la mésange retrouvéeLongues heures à travers le jourUn seul battement de cils et mille papillonsprêts à s’enfouir parmi les pétalesprêts à durer tant que dure la briseJusqu’à la passion du couchantoù les âmes clameront allianceJusqu’à l’immémorial étangoù rayon de lune et onde... [Lire la suite]
vendredi 28 septembre 2018

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

Car ce qui a été vécu        sera rêvéEt ce qui a été rêvé        revécu Nous n’aurons pas trop de nuitsPour brûler les branches tombées        à notre insuPour engranger l’odeur durable        des fumées ...   .     FRANCOIS CHENG     . Oeuvre Roberto Concha
Posté par emmila à 10:33 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 19 août 2018

VRAIE LUMIERE NEE DE VRAIE NUIT

Âme soeurEntends-tu ce quiVient de l’heure, ce quiVient du coeur,à l’heureDe l’abandon, à l’heureDu crève-coeur,Ce battementdepuisLa naissanceLes entrailles maternelles,Déchirantl’écorceTerrestre, ce battementQui cherche à se dire,Qui chercheà se faireEntendre, entends-tuÂme sœurCe cri d’avant- vie, pleinD’une étrangère nostalgieDe ce qui avait étéRêvé et comme àjamaisVécu, matin de brumeD’un fleuve, nuageSe découvrantfeuillage,Midi de feu d’un pré, pierreSe dévoilant pivoine, touteLa terre embrasée, toutLe ciel incandescentEn une... [Lire la suite]
samedi 9 juin 2018

CINQ MÉDITATIONS SUR LA BEAUTÉ...Extrait

Merci à Cristina Castello .   En estos tiempos de miserias omnipresentes, de violencias ciegas, de catástrofes naturales o ecológicas, hablar de la belleza puede parecer incongruente, inconveniente, incluso provocador. Casi un escándalo. Pero por esta misma razón, vemos que, en lo opuesto al mal, la belleza se sitúa efectivamente en la otra punta de una realidad a la cual debemos enfrentarnos. Estoy convencido de que tenemos el deber urgente, y permanente, de examinar los dos misterios que constituyen los extremos del universo... [Lire la suite]
vendredi 18 août 2017

CINQUIEME MEDITATION...Extrait

Les arbres de l'infinie douleur,Les nuages de l'infinie joie,Se donnent parfois signe de vie,À la lisière du vaste été.Les alouettes passent à traversSans rien saisir de leurs paroles,Une source les retiendra seulePour donner à boire aux morts.   .     FRANCOIS CHENG   .   Photographie Thami Benkirane  
Posté par emmila à 18:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

dimanche 18 décembre 2016

A L'ORIENT DE TOUT...Extrait

 D’ici làD’un instant l’autreL’inattendu adviendraQuand les dieux habiteront l’intervalleDu dire à l’entre-direDu don à l’abandonTout le respiré du printempsQu’un trait de sang retraceLa brûlure éclatant en bourgeonsIvresse et soif demeurent intactsDans l’initial rythme retrouvéSource sera nuage et nuage averseD’ici làD’un instant l’autreNous nous rejoindronsChacun en avant de soiS’étend de ce qu’il ouvreS’accroît de ce qu’il donneToute fêlure offrandeToute en-... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 26 novembre 2016

S'ABAISSER JUSQU'A L'HUMUS

 S'abaisser jusqu'à l'humus où se mêlentLarmes et rosées, sangs versésEt source inviolée, où les corps suppliciésretrouvent la douce argile,Humus prêt à recevoir frayeurs et douleurs,     Pour que tout ait une fin et que pourtant     rien ne soit perdu.S'abaisser jusqu'à l'humus où se logeLa promesse du souffle originel. Unique lieuDe transmutation où frayeurs et douleursSe découvrent paix et silence. Se joignent alorsPourri et nourri, ne font qu'un terme et germe.Lieu du choix : la voie de... [Lire la suite]
jeudi 8 septembre 2016

CINQ MEDITATIONS SUR LA MORT - AUTREMENT DIT SUR LA VIE...Extrait

Puisque tout ce qui est de vieSe relie,Nous nous soumettronsÀ, la marée qui emporte la lune,A la lune qui ramène la marée,Aux disparus sans qui nous ne serions pas,Aux survivants sans qui nous ne serions pas,Aux sourds appels qui diminuent,Aux cris muets qui continuent,Aux regards pétrifiés par les frayeursAu bout desquelles un chant d'enfant revientA ce qui revient et ne s'en va plus,A ce qui revient et se fond dans le noir,A chaque étoile perdue dans la nuit,A chaque larme séchée dans la nuit,A chaque nuit d'une vie,À chaque... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mardi 6 septembre 2016

FRANCOIS CHENG...Extrait

Suivre le poisson, suivre l'oiseau.Si tu envies leur erre, suis-lesJusqu'au bout. Suivre leur vol, suivreLeur nage, jusqu'à devenirRien. Rien que le bleu d'où un jourA surgi l'ardente métamorphose,Le Désir même de nage, de vol ... Quand se tait soudain le chant du loriotL'espace est empli de choses qui meurent.Tombant en cascade un long filet d'eauOuvre les rochers de la profondeur ;Le vallon s'écoute et entend l'échoD'immémoriaux battements de cœur. .   FRANCOIS CHENG   .   Wildlife Photography
Posté par emmila à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,