lundi 25 avril 2016

TITI ROBIN - LA PETITE MER

Posté par emmila à 19:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

jeudi 19 juillet 2012

LATCHO DROM...1

Posté par emmila à 19:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
vendredi 4 mai 2012

TITI ROBIN

Posté par emmila à 21:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 29 janvier 2012

AU DERNIER SOIR SUR CETTE TERRE...Extrait

Les violons pleurent avec les gitans qui partent pour l’AndalousieLes violons pleurent les Arabes qui sortent de l’AndalousieLes violons pleurent un temps perdu qui ne reviendra pasLes violons pleurent une patrie perdue qui peut-être reviendraLes violons enflamment les forêts de cette obscurité lointaine, si lointaineLes violons ensanglantent les couteaux et hument mon sang dans ma veine jugulaireLes violons pleurent avec les gitans qui partent pour l’AndalousieLes violons pleurent les Arabes qui sortent de l’AndalousieLes violons,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 12 novembre 2011

LE GRAND TROUPEAU...Extrait

"Tu feras ton chemin de la largeur de tes épaules. Il te sera donné la grande facilité de porter souvent le sac des autres, d'être au bord des routes comme une fontaine et tu aimeras les étoiles." . JEAN GIONO . Photographie Marcelle Vallet 1952
Posté par emmila à 14:25 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 5 mars 2011

L'EVANGILE DU GITAN...Extrait

Le gitan solitaire écrit les dernières pages de son évangile nomade. Il achève la dictée murmurée par le vent, le vent qui s'est assis dans le roulotte de son âme. La lune vient s'asseoir près de lui sur une petite chaise de paille. L'aube et la nuit sont comme deux soeurs enlacées, mais les dormeurs sont encore dans la frayeur des cauchemars. Le gitan au coeur usé et aux mains sales d'avoir trop changé les roues de l'âme de sa verdine écrit un rêve réel: que de boue et de pluie glacée, que de chants chantés par les tempêtes et son... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:00 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 27 décembre 2010

L'ENFANT NU

    Au terrain vague des Tsiganes où papillonne l'enfant nu,   aux marches froides des ghettos,     aux usines où l'on enchaîne     hommes et femmes pour la soupe,     aux fonds des prisons politiques,     à la caserne " troisième âge "     où l'on exile le vieillard,     aux cris des chambres de torture,     aux vieux bordels de Thaïlande     où se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 14 octobre 2010

L'EVANGILE DU GITAN...Extrait

Je n'écrirai plus. Je réapprendrai à ne pas savoir écrire. Cette vie d'écriture ne fait pas partie de ma condition de nomade. Je ne suis pas fait pour la littérature. Je suis de la race des arbres, je crie avec le tonnerre quand il s'annonce. Je ne suis qu'un vagabond, un chiffonnier des mots qui ramasse des pensées enguenillées au bord des chemins de son âme. C'étaient des fleurs sauvages, les feuilles mortes, la pluie, le vent, les ronces et les arbres qui me demandaient de parler de leur vie. C'était une décision divine. Quand je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 12 mars 2009

ANDALUCES DE JAEN...EXTRAIT

Le septième jourdu troisième moisde l’année 19..je poussai mon premier criAllí… en tierra secaentre el olivo y el almendroLà-bas … quelque partoù les hommes étaient bergerscharbonniers ou journaliersoù les femmes étaient mèreset travaillaient la terreoù les enfants noiraudsaux vêtements rapiécéscouraient pieds nussur les cailloux brûlantset les chemins d’épinesse nourrissant d’un oignond’un quignon de painet parfois de rienLà-bas … quelque partjunto la ciudad de los gitanosoù les pauvres étaient princesmais tous l’ignoraient... . ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,