samedi 3 octobre 2015

CANTATE POUR UNE FLEUR

Cri qui perça le tout       de bout en bout l'indicible douleur de la gitane voix qui contient l'alpha et l'omega et le reste va et vient continu depuis le grand silence du début   La lumière diffuse s'est figée      en goutte                              graine d'inaudible musiques     danses... [Lire la suite]

jeudi 11 juillet 2013

ELLE ETAIT UN PEU GITANE...

..Elle était un peu gitane, un peu sorcière et parlait à la Lune.  Dans ce coin choisi, fumant sa cigarette et caressant son chien, elle déroulait un passé dont le travail avait occupé une large place. Fille, femme, mère, grand mère, une vie menée tambour battant, souvent controversée, trouvant probablement son bonheur dans cette course à la réussite. Féminine, élégante à sa manière, parfumée de qualité, elle se voulait sans défaut. Du " trés haut " de ses escarpins elle imposait sa personnalité, ses volontés et son... [Lire la suite]
Posté par emmila à 03:02 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 31 mai 2012

LE LIVRE DU VENT ET DES FLEURS...Extrait

Mon fils, donne-moi ta main et regarde-moi dans les yeux Je vais lire les années où tu n'as pas encore erré Je verrai la terre où tu cherches en solitaire La mer qui s'est ouverte pour que tu viennes jusqu'à moi Et les flots jetés à ta poursuite.   Vois, tes yeux passent d'une couleur à l'autre De la couleur des feuilles vertes à celle de la terre, Tes yeux semblent ne pouvoir se décider, Ils se fondent dans la tempête Ils sont emportés par le torrent. Tu n'as pas de pays, mon fils, parce que le tien t'a rejeté Ou... [Lire la suite]
samedi 17 mars 2012

GITANE

Elle n'est pas contre le fait qu'on la photographie. Elle est belle et n'a rien à prouver ni rien à perdre, pas même son naturel. Elle veut bien poser un peu, là, comme on l'a surprise, l'enfant tétant son sein dans les rues de Sacro-Monte, le visage ouvert à l'avenir. Elle admet être un emblème. Le temps d'un cliché. La tête haute et le regard fier, mais une ride au front pour le jeu ou l'ironie. Elle n'est pas dupe, elle accepte d'être souveraine. Pour tous les siens derrière elle, leurs vies levées dans les voiles du vent, leurs... [Lire la suite]
Posté par emmila à 05:03 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,