mercredi 8 avril 2020

JOURNEE INTERNATIONALE DU PEUPLE GITAN

On dit qu'à une époque, lorsque la terre était encore mariée avec le ciel, les Roms étaient des oiseaux. Ils volaient entre la terre et le ciel et rien ne pouvait les arrêter. Ils trouvaient dans le ciel et sur la terre leur nourriture et ne manquaient de rien. Ils vivaient libres et heureux. Un jour, alors qu'ils volaient au-dessus de la terre, ils virent un magnifique palais qui brillait au soleil. Alors ils descendirent le voir. Ce palais était habité par de gros oiseaux : des poules, des dindes, des oies et des canards. Ces... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:09 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

mardi 7 août 2018

LES NOMADES

  Ils sont nés près de Barcelone,Ils ont grandit en Australie,Ils se sont aimés à Paris,Mais ils s'en vont encore d'ici,Les nomades.. Ils ont habité la roulotte,Les quatre planches qui cahotent,De St Ouen en Ste MarieMais ils s'en vont encore d'ici,Les nomades... Ni la couronne d'orangersNi la cheminée de faux marbre,Ne leur mettent racine aux pieds,Ils ne sont pas comme les arbres,Les nomades.. Ils vont toujours de villes en plaines,Il n'y a rien qui les retienne,Dessus la route qui les mène,En dimanche comme en... [Lire la suite]
Posté par emmila à 02:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 3 novembre 2017

TRACES/HUELLAS...Extrait

Une république de roulottesde frontièresdisparues à l’aubefrontières qu’avec l’angede son silencela nuit a imposéesLa marche est l’alliance de ceuxqui ont tout perduDe ceux qui rêvent la plainede l’autre côté de la meret au pied d’une montagneattendent que le soleil se couche . Myriam MONTOYATraces / HuellasL’Oreille du Loup, 2009 . Photographie Jeannette Gregori www.jeannettegregori.com
dimanche 20 novembre 2016

GITANS

(...) Je n'ai jamais vu de film sur le massacre des Gitans. Ils furent des milliers, ces hommes aux semelles de vent, à prendre, eux aussi, le chemin des crématoires. Leur dernier chemin...Ils étaient sans lieu : Hitler leur en trouva. Ils étaient sans feu, il les alluma. A Dachau, à Ravensbrück ! C'est que ces nomades d'incertaine race, libres comme l'air, teint cuivré, yeux noirs, n'étaient point de la famille allemande. Haro sur le gitan, adieu Tzigane ! Sur quel air de violon ceux-là sont-ils morts ? Où, en quel pays, s'élève... [Lire la suite]
dimanche 13 avril 2014

RETOUR A GRENADE

Reconstituer le puzzle du monde à flanc d'abîme sur le fil tendu à se rompre du rêve j'étais toujours ce solitaire égaré dans les foules car je n'ai jamais connu qu'une seule nécessité : l'amour A Marrakech j'ai vu la soldatesque du roi battre à coups de crosses une femme d'une beauté de jasmin Place Jemma el Fna j'attendais un signe du Destin j'entends encore des hurlements dans mon corps de prématuré L'aube aux reflets saumonés sur l'Hudson c'était en juillet 1995 avant que New-York ne s'effondre je portais le poignard de la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:24 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mercredi 2 octobre 2013

MANUEL SOUVIENS T-EN...

"Quand on est de gauche, on n’a pas la matraque en guise de cœur. C’est un Français d’origine manouche qui t’écrit et qui écrit au Français de fraîche date que tu es. C’est un fils de «brigadiste» qui se rappelle à toi. Souviens-t’en: «Celui qui n’a pas de mémoire n’a pas d’avenir.» Par Jean-Claude Lefort, Député honoraire, Fils de Manouche. .   Manuel, tu as déclaré hier, que la situation était très différente pour toi, relativement à celle des Roms, car ta famille espagnole était venue en France pour fuir le franquisme. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,