dimanche 28 octobre 2018

LE BONJOUR ET L'ADIEU...Extrait

L'air au goût de saugeabeilles et lavandes dans le même soleilombre douce de l'amandier...Le vent chasse le ventmais qui parlerait d'usure ?Les distances sont au coeurcomme neige d'avrill'âcre goût d'un signeen fraude et qui s'éteintMais la brûlure sur nos visages démuniset les traces peut-être dans la mémoireô lumière suppliciante !Pour que l'herbe retienne encorece tremblement d'espace   ...   Un creux d'herbe vivanteoù le visage même du néantarrache un peu de sa tendresseau mouvement du coeur le plus vasteet le sang... [Lire la suite]

mardi 8 mai 2018

SUC SORCIER

  Si tu étais un arbre, ma bien-aimée, Tes hautes branches couvriraient le monde entier ! Tu aurais, en couronne, des myriades d’oiseaux égayés,La rougeur timide qui enflamme le pommier, Le velours printanier du jeune prunier, Les yeux rêveurs du farouche amandier, Les siècles de lutte du vaillant olivier, Les palmes dansantes du généreux palmier Qui montrerait à ses dattes comment voler Vers ta bouche et la désaltérer de leur suc sorcier ! Tous les vergers s’égosilleraient, de toutes... [Lire la suite]
vendredi 21 juillet 2017

A LIZZIE

   J'ai fait votre connaissance en feuilletant un de vos carnets de dessins qui en a appelé d'autres, et je trouvais une place dans chacun d'eux. C'est ainsi que je me suis assise à côté de belles provençales, sur un banc, que j'ai "fait" le marché avec quelques acheteuses éventuelles, ou simples promeneurs. Sur la pierre de vieux escaliers déformés, qui les rendaient uniques, j'ai caressé un chat dormant ou faisant semblant. Je me suis même invitée sur des bateaux, desquels j'ai pu admirer l'Ile de Beauté ou la Bretagne et... [Lire la suite]
vendredi 26 mai 2017

PROPOS SUR LE VIN

J'aime le vin* parce qu'il m'est étrange, parce qu'il m'est familier, parce qu'il incompréhensible et fabuleux. J'aime le vin parce que je ne peux m'empêcher d'aimer les hommes. ... Je dirais: allant de cave en cave je me suis aperçu que je n'avais pas besoin de le boire pour aimer le vin. Je l'aimais déjà, je l'aimais avant de le goûter, je l'aimais avant de le connaître, je l'aimais avant de naître, je l'aimais avant que les poètes m'apprennent à l'aimer, je l'aimais avant que l'homme se décide enfin à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
vendredi 24 février 2017

GENÈSE DE MES MAINS

Je voudrais t’offrir un collier d’escarboucles : quelques gouttes d’aiguail sur un fil de la vierge ; une rose trémière au jardin des douceurs ; des glèbes déchaumées sans foison de poussière. Je voudrais extirper notre ciel du néant, sauver de désaveu le fruit ouvert violine dans l’ombre du figuier – brève beauté, à jamais décisive – en dehors des mirements pudibonds et tartuffes. Tu sais d’un goût très sûr que, floraison tardive, la reinette d’Amboulne est succulente variété de garde ; pomme monde, haut parfum sur claie de bois.... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
lundi 6 février 2017

DEUX PRELUDES

 Goût d’étrange, saveur d’inconnu, soif brûlante d’ailleurs, ce ciel nouveau qui t’obsède et tourmente t’offrira-t-il, parmi la paix des palmeraies, les délices des yeux et des sens ignorées que l’art habile et vain des villes te refuse ? Quelle, parmi le flot de lumières diffuses, au cœur d’une nature encore inviolée, quelle tente de vent libre et calme gonflée, – immobile steamer chargé de ta fortune, conque de lys fragile où s’annonce la lune, – berçant ton rêve au seul rythme du pur silence qui se confronte... [Lire la suite]

mercredi 9 novembre 2016

REGAIN DU SANG...Extrait

La terre brisée où je te retrouve – tes mains puisent à mon visage et j’ai cessé de mordre le vent dans tes cheveux – cette terre de sacre, de couleurs avides d’ombre tendre compte ses failles avant boire. Un peu de feu nous tient à distance. Des armes dorment près de nous qui ne sont pas les nôtres. Soudain cette hâte à rompre les fruits sur l’étal au plus cru sous le ciel, et dans la pulpe la lumière fraye – nous sommes avec l’eau courante le sucre sur la peau, celui que la faim oublie, qui réveille les langues. ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:16 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
vendredi 4 décembre 2015

LE POINT DU JOUR

Balancement des enfances au milieu des orties Jusqu’à faire trembler le ciel sur sa tige C’était la menthe qui courait le long de nos genoux Le préau de notre vie étendue à sécher sur les fils à linge Et ces dimanches à la lumière répétitive Sans aucune promesse d’invisible Aujourd’hui où tout m’échappe Je n’ai pas trahi ces matins aux herbes folles Et l’odeur tenace de l’inachevé Sous les fougères passaient les indifférences Dans la forêt la tension de la vie qui grimpait aux arbres Tendresse du lait sur la table noire Et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
jeudi 4 décembre 2014

MANOSQUE-DES-PLATEAUX....Extrait

Ce temps des olives ! Je ne connais rien de plus épique. De la branche d'acier gris jusqu'à la jarre d'argile, l'olive coule entre cent mains, dévale avec des bonds de torrents, entasse sa lourde eau noire dans les greniers, et les vieilles poutres gémissent sous son poids de nuit. Sur le bord de ce grand fleuve de fruits qui ruissellent dans le village, tout notre monde assemblé chante... ça, c'est le temps de la cueillette, le temps où l'on trait l'arbre comme on ferait pour traire une chèvre, là, mains à poignées sur la branche, le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 04:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
jeudi 10 octobre 2013

FRAGILE CENTAUREE

 Mon fils aubépine  et ma fille fauvette  ont fleuri en racines  au ventre du dégel  faisant battre à nouveau  les ailes de l’aurore,  la gorge bleue de l’air,  le sainfoin de l’espoir.  J’écris pour mériter  un peu de leur lumière.     Il suffit d’une étreinte  pour devenir un fleuve,  de l’arôme d’un baiser  pour devenir lavande,  saponaire ou muguet,  fragile centaurée,  mille oiseaux,  mille roseaux. ... [Lire la suite]