lundi 9 septembre 2019

ALEXO XENIDIS ...Extrait

Où sont-elles les voix qui me hantentLes appels de brume lourde des bateaux bercés contre les quaisRésillés de filets jaunes qui agaçaient le bleu des portes et l’âme du popeOù est le pélican qui arpente le port de son pas de notaire repuLes parfums de bois et de poussières fauves de la terre brûlée de grisLorsque le soleil l’abandonne, cruel amant, horloge rouge,Pour plonger vers le ventre mouvant de la mer offerte.Où est mon paysOù est mon paysLes voix s’éloignentHappées par les engrenages de la mémoireBroyées par les dents... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:10 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

mercredi 21 février 2018

LE JARDIN ETAIT DANS LA MER

Le jardin était dans la merŒillets d'écume cap profondTa main s'en allait avec l'eauComme une traîne nuptialeTa main libérait tout le cielDes anges à onze épéesFlottaient à côté de ton nomCoupeurs de vagues à leurs crêtesEt les voiles blanches penchaientAux courtes rafales du ventAvec des épines de rosesTu cousais les rubans de l'attenteAux cheveux des collines de ton amourEt disais ; celle qui peigne la lumièreEst une cascade ici qui s'amuseFlèche voleuse scandale du rireO petite enfant du jour qui n'en finit pasDans les arbres... [Lire la suite]
dimanche 29 janvier 2017

HOMME...Extrait

... On nous disait, vous vaincrez quand vous vous soumettrez. Nous nous sommes soumis et nous avons trouvé la cendre. On nous disait vous vaincrez quand vous aurez aimé. Nous avons aimé et nous avons trouvé la cendre. On nous disait vous vaincrez quand vous aurez abandonné votre vie. Nous avons abandonné notre vie et nous avons trouvé la cendre. Nous avons trouvé la cendre. Il ne nous reste qu’à retrouver notre vie maintenant que nous n’avons plus rien. J’imagine que celui qui retrouvera la vie, malgré tant de papiers, de luttes, de... [Lire la suite]
dimanche 29 janvier 2017

JE SUIS NE A OLYMPIE

J'ai fait mes premiers pas sur la poussière millénaire sous l'ombre grandiose des ruines sacrées. J'ai joué dans le stade antique, sur la terre foulée par les dieux et les héros. J'ai entendu les pierres raconter au vent les mythes et les légendes. Sous la lumière pâle et reposante du soleil couchant ou dans l'éclat du soleil de l'été, Mes yeux innocents considéraient comme naturelle la beauté indicible des statues et des monuments. Naturel comme le mouvement de la mer et l'odeur des pins. L'Hermès de Praxitèle. La Victoire de... [Lire la suite]
samedi 21 mai 2016

MARINA

Apporte-moi verveine, menthe et basilic, pour les sentir Que je t'embrasse et que je sente monter en moi les souvenirs La fontaine avec ses colombes des archanges l'épée qui luit Le jardin, étoiles qui tombent ou bien la profondeur du puits La nuit où nous suivions les rues menant à l'autre bout des cieux Toi, montée là-haut, devenue sœur des étoiles sous mes yeux Marìna mon étoile verte Marìna Vénus ma clarté Ma colombe d'île déserte Marìna lys de mes étés   .   ODYSSEUS ELYTIS   .   ... [Lire la suite]

lundi 15 février 2016

OU QUE ME PORTE MON VOYAGE, LA GRECE ME BLESSE

A Pilion, parmi les oliviers, la tunique du centaure Glissant parmi les feuilles a entouré mon corps Et la mer me suivait pendant que je marchais Où que me porte mon voyage, la Grèce me blesse   A Santorin en frôlant les îles englouties En écoutant jouer une flûte parmi les pierres ponces Ma main fut clouée à la crête d'une vague Par une flêche subitement jaillie des confins d'une jeunesse disparue Où que me porte mon voyage, la Grèce me blesse   A Mycènes, j'ai soulevé les grandes pierres et les trésors des... [Lire la suite]
lundi 24 août 2015

SAVINA YANNATOU

Posté par emmila à 22:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 23 janvier 2013

PETITE MER VERTE

"Petite mer verte de treize ans Que j'aimerais bien adopter Et envoyer dans une école d'Ionie Pour que tu apprennes la mandarine et l'absinthe Petite mer verte de treize ans Et que dans la lanterne verte du phare en plein midi Tu fasses tourner le soleil et entendes Comme le destin se décompose et comme De colline en colline se concertent Encore nos lointains parents Qui tels des statues tiennent le vent Petite mer verte de treize ans Avec ton col blanc et tes rubans Et que par la fenêtre tu pénètres dans Smyrne Et me... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:33 - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 12 octobre 2012

LEROS ...Extrait

Nous sommes allés sur la colline pour voir notre pays- quelques pauvres terrains, des pierres, des oliviers. Des vignes qui descendent le long de la mer. Près de la charrue, fume un petit feu. Les habits du grand-père, nous en avons fait un épouvantail pour les corneilles Nos journées s'en vont leur chemin pour un peu de pain et beaucoup de lumière. Sous les peupliers brille un chapeau de paille. L'oiseau sur la clôture. La vache dans le jaune. Comment se fait-il que d'une main de pierre nous ayons pu aménager nos maisons, notre... [Lire la suite]