vendredi 30 mars 2018

STEFANO VILARDO...Extrait

Le vent tisse les chants des grillons et porte le bruit du ressac.L'air déjà plus tendrebrille dans les zones d'ombre au jeu alterné des luciolesla mémoire harcèle et se dilatedans le lacis profond du souvenir. .   . .   STEFANO VILARDO .   . .     Oeuvre Christian Arjonilla  

jeudi 2 juin 2016

YVES HEURTE...Extrait

De tous les pieux voyages, ceux du pays d'enfance me semblent seuls sérieux. L'ombre mystérieuse du prunier sur un champ vaut bien un glacier dans les Andes, le petit banc trop bleu dans l'école déserte, le trône d'Ayos Nicolaos sur le perchoir de sa falaise. Si je devais un jour perdre toute mémoire qui sait si je ne donnerais pas la neuvième symphonie pour le violon solo d’un grillon dans le soir ?   .   YVES HEURTE   .   Oeuvre ?        
vendredi 13 mars 2009

UN RIEN QUI FAIT AIMER UN TOUT

C’est tout, C’est rien.   L’autre jour, en défrichant, j’ai trouvé un grillon mort, réplique du vivant, mais sans couleur, comme en papier calque, et fragile, et beau d’un rien aux formes d’un tout. Son chant était parti, ses couleurs aussi, et pourtant, il vibrait encore dans l’aurore. Même la rosée l’avait épargné, comme une momie sacrée.   Beau d’un rien qui fait aimer un tout.   Une sorte de pliage en papier gaufré, vous savez, ces feuilles de larmes... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,