samedi 22 décembre 2018

EN FILIGRANE, L'ARDENNE...Extrait

En apparencerien n’a changé.Ni stridence      ni démesureseule la parole intimeivre en son flux est dénouée.En apparence rien n’a changé.La sente est raidela forêt muettela colline    dorée sous l’or froidse baigne dans le gris liquide.On dirait que tout est en attented’un retourd’une braise     d’une luciole intimeou peut-êtrede cet immense que l’on désiremais ne nomme pas.En apparence rien ne changesinon ce creux élargibien plus sombre à chaque détoursinon cette voix perduevestige déjà… ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:42 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,

mardi 27 juin 2017

LES JARDINS DE L'ARTHROSE ‒ Extrait 1 et 2

Van Gogh a peint ce soleil qui répand son soufre sur les jardins de l'arthrose Comment en verrions-nous la lumière aveuglante Mais nous savons que c'est ici à des fractures mal scellées à des divorces de jointures à de froides incandescences Il m'arrive l'image noire de buissons retournant contre eux-mêmes leurs épines greffes de la folie Les oiseaux ne se posent pas ils s'accrochent à quelque défaut de paroi à quelque frottement de branches contrefaites ils ne jouent de la flûte ni du violon mais du bec cela fait ... [Lire la suite]
jeudi 13 octobre 2016

LE PETIT CHAT...

A Muchju et Ludwig, deux petits gris....    Tu es mort aujourd’hui, mon compagnon le chat,    Bleu de fumée, mon petit frère entre les lampes.    Tu as mis à mourir une extrême patience.    Tu t’es enfui à pas de loup, à pas de chat.    Mon petit feu du soir, Roi couronné d’oreilles,    Tu as perdu ainsi tous les prochains soleils    Et tes plaisirs d’oiseaux et les moelleux hivers,    La saison qui remue un matin... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:44 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 23 septembre 2016

COULEUR D'HOMME...Extrait

Merci André ( Chenet )   Le petit homme gris a tout envahi Il prolifère vermine inexpugnable Le petit homme dicte la loi Poisson froid singe hurleur je le croise partout sous divers masques Il a tué ma joie mon rire d'enfant Il a brisé mes élans purs vers les hauteurs là où l'on peut toucher la transparence Il a noirci mes matins Ses crimes sont innommables mais nul trouble en lui Depuis la nuit des temps je fais la guerre totale au petit homme gris C'est sans doute lui qui l'emportera Mais cette guerre-là vaut mieux, bien... [Lire la suite]
Posté par emmila à 10:16 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , ,
dimanche 10 avril 2016

DERRIERE LE DOS DE DIEU...Extrait

Puisse mon amour des dessins changeantsdes corps, des eaux et des vents de ce mondeavec les martinets voler encore ce soircertitude d'un instant dans la joied'une vie d'un coup d'aile dépliéecomme si dans le geste de s'ouvriril y avait une braise éternelleReviens près de ces pierresoù quelques mots respirentécoute-les de toute ta nuittout le poids de l'oubli courbésur un feu qui consent aux grislumineux et fragiles de ces cendrespoignées de semencesque dispersent les vents .   LORAND GASPAR   .   Oeuvre... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,