samedi 3 janvier 2009

ALORS

Alors il n'y avait ni hommes ni femmes,               La seule chair,               Et des ombres coléreuses sur un mur               Qui de temps en temps lançaient un grognement,               Enfouies dans le limon et la pierre,               Et suintantes comme bois torturé     ... [Lire la suite]

vendredi 2 janvier 2009

ET JAMAIS NOS EXILS

" Jamais nos exils ne furent vains, jamais en vain nous n'y fûmes envoyés, leurs morts s'étendront sans contrition. Aux vivants de pleurer l'accalmie du vent, d'apprendre à ouvrir les fenêtres, de voir ce que le passé fait de leur présence et de pleurer doucement et doucement que l'adversaire n'entende ce qu'il y a en eux de poterie brisée. Martyrs vous aviez raison. La maison est plus belle que le chemin de la maison. En dépit de la trahison des fleurs. Mais les fenêtres ne s'ouvrent point sur le ciel et l'exil est... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 29 décembre 2008

RAIDS SUR GAZA..

    Après deux jours et deux nuits de bombardements, Israël poursuivait, lundi 29 décembre au matin, son offensive sur la bande de Gaza. Depuis samedi, les raids aériens ont fait au moins 307 morts selon un dernier bilan de source médicale palestinienne, dont 180 membres du Hamas, une quinzaine de femmes et des enfants. .Le site Internet du quotidien israélien Haaretz rapporte, lundi 29 décembre, que Gilad Shalit, le soldat franco-israélien enlevé à la lisière de la bande de Gaza en juin 2006 par... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:35 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
vendredi 12 décembre 2008

EL PASO DEL EBRO

El Ejercito del Ebro  Rumba la rumba la rumba ba ba (bis)  Una noche el rio paso  Ay Carmela, ay Carmela (bis)  Y a las tropas invasoras  Rumba la ... (bis)  Buena paliza les dío Ay Carmela, ay Carmela (bis)  El furor de los traidores... Lo descarga su aviacion ... Pero nada pueden bombas... Donde sobra corazon ... Contra ataques muy rabiosos... Deberemos resistir... Pero igual que resistimos... Prometemos combatir... . ENCRE DE CARLOS PRADAL
Posté par emmila à 22:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 5 décembre 2008

POEME DE LA GUERRE D'ESPAGNE

TEXTE ANONYME
Posté par emmila à 09:22 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
lundi 1 décembre 2008

SEPTEMBRE NOIR

A toi, Buenaventura Durruti,A toi, « Bonne Aventure » Durruti,A toi le Basque, en basque, ton nom veut dire « au loin »…Et grâce te soit rendue, à toi, comme à tes frères,Ascaso et Ferrer,Qui dorment avec toi sur les hauteurs de Montjuich, , à BarcelonaGrâce vous soit rendue pour ce bel été de l’égalité,Ce bel été de 1936…Et à toi, Marjorie, mon anglaise, mon espagnole, ma graciosa,Ma Guiomar à moi,« mi corza blanca », ma gazelle blanche,(R. Alberti)je marche dans les rues de Huesca,je marche, colonne par mille, c’est la 29ème... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:14 - - Commentaires [4] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

vendredi 24 octobre 2008

LA ROSE

Prends une rose, étale-la en oreiller Après un temps La comédie te fondra dan la boue, dans l'argile La bombe t'annexera à son royaume Après un temps Prends une rose, nomme-la chant Et chante pour les mondes . ADONIS .
Posté par emmila à 22:00 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 16 octobre 2008

L'ENFANT DE GUERRE

les hommes de ce pays n'ont jamais eu de tombesils aiment le paprika l'eau de rose et le théils s'appellent aussi bienIsmaïl ou Vlascoet dans le sang verséils voient à chaque instanttoute la mémoire du monde...   .   TRISTAN  CABRAL   .  
Posté par emmila à 20:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 20 septembre 2008

LES ENFANTS DE LA GUERRE

LES ENFANTS ET LA GUERRE
Posté par emmila à 20:37 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
lundi 8 septembre 2008

LES DENTS SERREES

Les dents serréesJe hais. Ne me demandez pas ce que je haisIl y a des mondes de mutisme entre les hommesEt le ciel veule sur l’abîme, et le méprisDes morts. Il y a des mots entrechoqués, des lèvresSans visage, se parjurant dans les ténèbresIl y a l’air prostitué au mensonge, et la VoixSouillant jusqu’au secret de l’âmemais il y ale feu sanglant, la soif rageuse d’être libreil y a des millions de sourds les dents serréesil y a le sang qui commence à peine à couleril y a la haine et c’est assez pour espérer. . PIERRE EMMANUEL .... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,