samedi 25 août 2012

MAL A L'HOMME...Extrait 2

J’ai mal à la vie j’ai mal à l’homme j’ai mal aux années que je n’ai pas vécues j’ai mal à ma flamme moribonde et aux hirondelles qui volent trop bas J’ai mal à mes pavés qui ont des arêtes aux vagabondages sans auberge aux nuits qui n’éclairent pas leurs portes et aux routes que barrent des écriteaux J’ai mal aux bouches où s’égare le rire aux chants qui cherchent des clairières j’ai mal à la lourdeur de leurs pas et à nos différences J’ai mal à leurs ventres qui sont vides j’ai mal aux creux qu’ils ont dans la joue j’ai mal à... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:04 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,

samedi 25 août 2012

MAL A L'HOMME...Extrait

Il avait rêvé la liberté durant une inépuisablesolitude qui lui fit détester tout ce qui était vert.Il avait rêvé la liberté assez longtemps pour qu'ellefût parée comme une reine et entourée d'une courlumineuse et sereine. Mais retournant dans saville, il ne reconnut même plus l'odeur de sesrues et il perdit son rêve et son sourire enconstatant que souffrance ni colère ni mort ne sontlevain suffisant pour les hommes. . GUY LEVIS MANO . Oeuvre Jaya Suberg  
Posté par emmila à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 19 août 2012

HOMME EXCLU DE LA VIE ET DE LA MORT

[…] J'ai donc parlé de la neige de la terre et des hommes et j'ai recommencé parce que les barbelés hachaient toujours mon horizon et j'ai parlé des barbelés et de la mort et des canaux et des routes parce que je construisais à longueur de vie prisonnière des routes qui n'é- taient pas pour mes pas et des canaux aussi qui n'étaient pas pour ma contemplation ni pour mon dé- part Et j'ai parlé des routes libres et des fleuves parce que l'eau des fleuves s'en va toujours s'en va toujours à la mer et que dans la mer il y a des navires et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 06:07 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 2 mai 2010

TREIZE MINUTES...Extrait

Je ne sais pas qui je suis           je viens de terres très lointaines           tant de sangs en moi sont tourmentés           mon grand-père était oriental           et j'ai on me l'a dit une aïeule juive           je ne sais pas qui je suis           mes lèvres n'acceptent jamais les lèvres présentes          ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,