mercredi 7 novembre 2018

HOMMAGE A GERALD BLONCOURT PAR ISABELLE BLONCOURT ( REPITON )

  5 novembre 2018 Hommage à Gérald Bloncourt par Isabelle Bloncourt (Repiton) Prononcé dans la salle de la Coupole du crématorium du Père Lachaise, Paris 20e . " Honneur Respect " Gérald aurait commencé ainsi, en vieil haïtien qu’il était, lui a qui on demandait si souvent ces dernières années de prononcer des hommages funèbres. « Je suis Haïtien, Natif Natal », comme il disait avec sa façon bien à lui de faire sonner les A. Pas Franco-Haïtien, comme on l’a qualifié ces jours derniers dans la presse. Sans renier la... [Lire la suite]

mardi 29 août 2017

DIALOGUE AU BOUT DES VAGUES...Extrait

J'ai cru à l'éloquence des feuilles mortes à Erzulie* femme d'amour qui fait bander et rougir les sexes éparpillés J'ai cru à Damballah* le dieu blanc aux rêves de serpents J'ai cru aux vaccines* à résonances nègres de sueur et de danse banda J'ai cru à la justesse des luttes antiracistes au partage à l'amour aux Sources du Vaucluse J'ai cru à l'écartèlement à l'éclatement à l'orage au brasier J'ai cru à la marée aux trêves de l'Histoire J'ai cru aux effluves de fritures de graisse et d'huile chaude J'ai cru au soleil sur nos... [Lire la suite]
lundi 14 août 2017

MON PAYS QUE VOICI...Extrait

Sur mon visage j'ai dessiné les signes du Samba et je remonte lentement ô mon Pays le lit de ton Histoire parmi la pierre à feu et le silex taillé Et l'odeur acre de la poudre se mêle à la senteur douceâtre des abricots Tu ne connaissais point le sacrificateur au couteau d'obsidienne et qui ouvrait au valeureux guerrier le chemin du soleil Par la voix des Butios l'oracle des Zémès gouvernait le Pays des cent grottes et les Chémis maîtres des destinées humaines se partageaient l'espace veillant sur ton enfance ô mon Pays Mais un... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:32 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
lundi 24 avril 2017

DERNIER POEME

" Mon dernier poème au Peuple Haïtien avant de quitter le sol qui m’a vu naître écrit le 29 novembre 2016. Ce Peuple en gestation d’une nouvelle victoire contre l’obscurantisme." Gérald Bloncourt . La colèreest en moije hume l’existenceje me heurteaux fils de fer barbelésde la désespéranceje franchis les ruisseauxboueux de l’inquiétudeMartissant, Carreour-feuille,Bizoton, Jérémie, Jacmel,Pétionville, Port-au-prince,l‘Ile de la Gonave,bruissants de misèreL’azur est en folieTout se mêleS’entrecroiseEt se noueJe sonde l’espace... [Lire la suite]
vendredi 17 février 2017

RAPJAZZ...Extrait

Mots et rêves sont mes repères. Mon journal n'a pas de dates. En rapjazz je dis ma ville. Que pourrais-je écrire que l'on ne sache déjà ? Que devrais-je dire que l'on n'ait déjà entendu ? J'écoute ma voix baroque dans le miroir enflé de litanies sauvages. Batteur battant aux appels de ma ville rapeur frappeur à l'ivresse de mes tripes je délire et je tangue au fracas de ma langue à mes roues cycloneuses je dérape aux zigzags de mes mots à dentelles d'ouragan mes paysages écrabouillés au tournoiement du vent coïncidence et... [Lire la suite]
jeudi 16 février 2017

FRANKETIENNE...Extrait

La dure soif jusqu’aux affres des lampes éclatées sursaturées de sable et de gangrène la flamboyance aux aboiements de la rage la rougeoyance aux jappements de l’orage tandis que vocifèrent des rafales frénétiques de cloches déracinées surgissant des clartés anonymes et le désert s’anime de lumières cathédrales en un festin de sel vénéneux un bâillement de ténèbres déchouquées rompant la drivaillerie nocturne des fantômes maquillés de faux astres la supercherie des soleils travestis de chiquetailles d’aube ou de mardigratures... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 29 janvier 2017

ATTEINT

Inquiétant. Ça devient inquiétant. Comment, pourquoi inquiétant ? De n’avoir jusqu’à présent pas été atteint. Atteint. Atteint de quoi ? D’une balle. De quoi ? D’une balle. Tu sais, un projectile qui court... il court, il court et il rentre ; il court, il court, il court, il ravage ; il court, il court tout ravager ; il ravage tes muscles, tes os ; il court, il rentre et tout ravage en toi ; tu ne le sens pas qui court ; c’est le feu en toi ; cette chose brûle tout en toi,... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:41 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , , ,
mercredi 30 novembre 2016

GERALD BLONCOURT

La colère est en moi je hume l’existence je me heurte aux fils de fer barbelés de la désespérance je franchis les ruisseaux boueux de l’inquiétude Martissant, Carreour-feuille, Bizoton, Jérémie, Jacmel, Pétionville, Port-au-prince, l‘Ile de la Gonave, bruissants de misère L’azur est en folie Tout se mêle S’entrecroise Et se noue Je sonde l’espace séculaire Ce brassage de peuples Qui fil sonner le glas Du sordide esclavage Je dis à la jeunesse Aux yeux-diamants luisants d’espoir Aux cohortes affamées des bidonvilles aux créateurs... [Lire la suite]