samedi 9 février 2013

TENTATIVES DE LOUANGES...Extrait

(…) Car la forme accomplie, le songe inapaisé du vraiLa deuxième arche à la courbe pensiveDoit demeurer, mon âme, imaginaire.C’est seul, et sans savoir comment, qu’il faudra faire la traversée des eauxJusqu’à la rive qui peut-être n’existe pas.C’est le cœur, le cœur chevalierLe cœur en lumière épuiséeQui va par la route incertainePar amour d’amour incertain. .   HENRI BAUCHAU   .   Oeuvre Michaël Parkes
Posté par emmila à 14:55 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,

samedi 9 février 2013

CELEBRATION ...Extrait

Est-ce que ta lumière était blondeou bleue après l’amour quand le cœur interrogece pays toujours étrangeret s’avance à travers la brumehasardant peut-être le sensQuand ton idée sauvage inventait ces montagnesta beauté s’écoulait libre d’aucun regardet ta nature était l’animal bondissantsa force son jeu ses imageset ses bois travaillés pour l’amoureux ouvrageC’est là que je dormais les mains dans ta charpentec’est là que j’ai veillé quand j’étais ton feuillageque suave était ton silenceet puissante ton originel’amour croissant dans les... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
vendredi 23 septembre 2011

LA GLYCINE

Sur le mur de crépi robuste, mur ancien la glycine étendait sa puissance fragile. Plus tard cette beauté de plante, larmes bleues et beau rire oublieux, délié, rire en larmes m’a fait penser à cette image plus parfaite et la plus menacée de la terre, à la langue en grand secret du coeur aimée déjà, choisie d’un coeur d’enfant qui ne voulait pas de raison. . HENRI BAUCHAU .  
Posté par emmila à 22:19 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,