mercredi 9 octobre 2013

JACQUES BREL...HOMMAGE ( 35 ans déjà...)

Posté par emmila à 18:21 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,

jeudi 23 mai 2013

LE TEMPS DE VIVRE...GEORGES MOUSTAKI HOMMAGE

Nous prendrons le temps de vivre D'être libres, mon amour Sans projets et sans habitudes Nous pourrons rêver notre vie Viens, je suis là, je n'attends que toi Tout est possible, tout est permis Viens, écoute ces mots qui vibrent Sur les murs du mois de mai Ils nous disent la certitude Que tout peut changer un jour Viens, je suis là, je n'attends que toi Tout est possible, tout est permis Nous prendrons le temps de vivre D'être libres, mon amour Sans projets et sans habitudes Nous pourrons rêver notre vie .   GEORGES... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:36 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 1 mai 2013

HEATHER DOHOLLAU - HOMMAGE

" Une  page du ciel où s'inscrit la terre     Ses arbres frêles, la fumée de ses feux     Où brûle une heure d'Avril     Par la blancheur de la page     S'échappent les paraphes des nuages     Leur fuite infinie     Hors de si peu d'espace     Le paysage est rentré dans la fleur de l'oeil     La cascade de la vue s'étale en cette eau ultime     Où dans un long regard, le coeur se mire ..."  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 11:54 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 21 avril 2013

FEMMES

L'impossible ne peut être femmes!  Nous aurons toujours la taille de nos rêves !  Nous rejoindrons, de notre florale impatience   Dans la lumière de nos espérances,  Le suc flamboyant des étoiles  Et le rire assourdissant des dansantes comètes !   Nos fièvres habillées des houles des naissances  Nous offriront, comme toujours, tout ce temps  Pour  tisser, dans nos profondeurs ailées,   Tous ces fruits volants de l’amour  Qui naissent et... [Lire la suite]
mercredi 20 février 2013

ARRIVE DANS LES JARDINS DU CIEL...

Chers amis, le jeudi 21 février 2013 à 10h00 au crématorium de Nice, ( Route départementale, 6202, Vallon du Roguez 06670 COLOMARS) l'ami Didjéko, le poète Boucanier, montera vers le ciel de Li Po en volutes de fumée ... C'est avec une émotion douloureuse que je vous invite demain matin à entourer à Sandra, sa compagne qu'il devait épouser le jour (11/02/2013) où il s'est retiré. Si vous ne pouvez pas nous rejoindre, ayez de bonnes et folles pensées pour lui. . André Chenet   .   Arrivé dans les jardins du ciel je... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
mardi 19 février 2013

POEME POUR LEOPOLD

Surtout ne dites pas le poète est mort.................     Le poète n'est pas mort et qu'on se le dise, se le répète, le répande par la rumeur des femmes, des hommes de foi en le poème. Notre ami Léopold Congo Mbemba demeure Il ne s'agit pas ici de la négation de la mort biologique non plus que d'une position de principe fondée sur un culte quelconque de la mémoire des vivants. Il est question de l'essence même de la poésie dont le verbe ne saurait se confondre avec celui de la prétendue rigueur et exactitude d'une... [Lire la suite]

vendredi 7 décembre 2012

ADIEU LANGSTON HUGHES

"Ce soir, je veux dire adieu à Langston Hughes, Sur un verset de blues Sur un pas de swing Sur un tambour ivre Ce soir je veux dire adieu à Langston Hughes. La canaille a surpris le messager sur la marche des Temples C’est la nuit au fond des cabarets Dans l’accouchement difficile des trompettes C’est la nuit sur Harlem, c’est la nuit sur le monde Adieu, adieu Langston Hughes ! La canaille a terrassé l’homme, Mais Dieu est debout sur les pas de Lincoln Langston Tu es en moi comme la voix lointaine L’élu, l’aimé, l’inoublié Je te nomme... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
dimanche 4 novembre 2012

AU NOM DU FRONT PARFAIT PROFOND

Au nom du front parfait profondAu nom des yeux que je regardeEt de la bouche que j'embrassePour aujourd'hui et pour toujours Au nom de l'espoir enterréAu nom des larmes dans le noirAu nom des plaintes qui font rireAu nom des rires qui font peur Au nom des rires dans la rueDe la douceur qui lie nos mainsAu nom des fruits couvrant les fleursSur une terre belle et bonne Au nom des hommes en prisonAu nom des femmes déportéesAu nom de tous nos camaradesMartyrisés et massacrésPour n'avoir pas accepté l'ombre Il nous faut... [Lire la suite]
Posté par emmila à 00:09 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 2 novembre 2012

LES PASSANTES

Je veux dédier ce poèmeA toutes les femmes qu'on aimePendant quelques instants secretsA celles qu'on connait à peineQu'un destin différent entraîneEt qu'on ne retrouve jamaisA celle qu'on voit apparaîtreUne seconde à sa fenêtreEt qui, preste, s'évanouitMais dont la svelte silhouetteEst si gracieuse et fluetteQu'on en demeure épanouiA la compagne de voyageDont les yeux, charmant paysageFont paraître court le cheminQu'on est seul, peut-être, à comprendreEt qu'on laisse pourtant descendreSans avoir effleuré sa mainA celles qui sont déjà... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:48 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
jeudi 9 août 2012

MAHMOUD DARWICH - " ISRAËL A PEUR DE LA PAIX "

« Tout influence mon monde poétique, mais la poésie ne peut pas tout soutenir. Souvent, on demande au poète ce qu’il pourrait faire en temps de guerre. A mon avis les poètes ne devraient pas utiliser la langue de la guerre pour refuser la guerre. Un poème, si fort soit -il, ne peut jamais faire tomber un avion, mais il peut influencer la mentalité du pilote, donc le poète devrait chercher les aspects humains, les éléments universels dans les événements. Il devrait entrer dans l’univers intime de la victime de la guerre. La poésie... [Lire la suite]