dimanche 16 octobre 2016

VOIX..

Voix aimées, idéales, de nos morts et de ceux qui, pour nous, sont perdus à jamais. Parfois elles reviennent dans nos rêves. Parfois elles se lovent dans nos pensées. El leur écho ramène pour un moment — telle une musique lointaine qui se perd dans la nuit — cette poésie première qui effleura notre vie. ... Autant que possible Si dans ta vie tu ne peux faire selon tes désirs, tâche au moins ceci: autant que possible, ne la prostitue pas la traînant chez les gens, parmi l'agitation des gestes et des paroles. Ne la... [Lire la suite]

lundi 3 août 2015

RAYMOND FARINA

 Je ne veux pas porterce moi trop grand pour moije veux un moi modesteavec un cœur légerqui ne se dédit pasni ne se contredit- n’ayant rien à prouver& n’ayant rien promis – un moi qui cache en luises saisons ses repèressa magique chronologiequi fait dimanche d’un lundiqui fait de la lune soleil& désordonne son trajetselon ses frivoles critères Voilà pourquoi j’ai décidéfantôme fluide insaisissabled’échapper à ce rôlede fuir au lieu de faire. .   RAYMOND FARINA   .   Oeuvre ?