samedi 9 mai 2015

NOUS SOMMES LA PREUVE VIVANTE D'UN CAUCHEMAR CONVERTI EN LUMIERE

Mesdames, Messieurs,   Il est des mots que l’histoire a blessés et dont le sang ne coagule jamais. Des mots de plaie vive qui suinte d’amertume et que ravive la conscience du toujours et du jamais. Des mots d’eau salée qui ont poussé à l’ombre de l’arbre du non-retour. Des mots sombres comme les cales des bateaux négriers. Des mots couleur de peau, au plus noir du désastre, quand s’effondrent les dieux et que la langue déparle. Des mots qui sont des cris que dévorent les îles et des chants resurgis au blues des plantations.... [Lire la suite]

samedi 9 mai 2015

DANS LA NUIT SURVIVANTE

J'apprends très lentement à vivre à ciel ouvert j'enterre la face humaine sous des gangrènes d'or et j'ai abandonné des tessons de soleil dans la chair oubliée des hommes inutiles   dans la nuit survivante les hommes sont contagieux il y a des fusils plus lourds que les épaules j'ai vu tomber la neige grise des phalènes et le corps maternel excisé sous les arbres   mais quand l'écorce enfin aura pitié de l'arbre quand les oiseaux aveugles chanteront malgré tout les vagues arriveront jusqu'aux maisons... [Lire la suite]
Posté par emmila à 16:20 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 16 février 2015

LA LIBERTE DES FEUILLES...Extrait

Au bord du livre que j'écris tourne le ciel et ses montagnes. Une chose plus essentielle que la vie est le matin du monde en fleurs à travers nous. La hauteur bleue nous habite et nous dédaigne non remaniée depuis les âges nous qui changeons. Voici l'automne de nouveau qui toujours se ressemble. Et lorsque l'âme à la fin s'émerveille un cri plus pur de rouge-gorge enfile nos sombres haies de buis jusqu'au silence.Écrire ici pour moi n'est plus ouvrage de lumière. Ailleurs m'interpellent des morts à la dérive qui... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
vendredi 13 février 2015

DISCOURS FINAL DU " DICTATEUR " - Charlie Chaplin

Posté par emmila à 22:43 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 7 janvier 2015

HOMMAGE

Posté par emmila à 23:50 - - Commentaires [3] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
lundi 5 janvier 2015

L'AUTRE

« L'Autre, j'en ressentais le creux, la trace creuse en moi, le besoin de me mouvoir vers lui, la calcination quand il me brûla ou l'endroit endolori par son arrachement. Brusquement, je me suis senti en déséquilibre, sans l'autre, un peu chancelant dans mon humanité, bref et sans direction dans l'espace quand ce n'est pas une direction vers un visage, tournant dans l'affolement ou en orbite autour d'une énigme. L'Autre n'était pas ma moitié mais mon véritable moi. J'y allais dans toutes les directions, j'y venais, j'en revenais. Tout... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:48 - - Commentaires [1] - Permalien [#]
Tags : , ,

vendredi 26 décembre 2014

NON, PAS QU'UN SONGE TOURBILLONNANT

  Nous avons traversé des orages, des tempêtes, les hautes solitudes, les profondes douleurs.Ne fût-ce que cela la vie ? La mort, n'était-ce que cela. — Vers l'haut-delà ?Des joies, — l'éclair, du bonheur, — l'éblouissement.— Or, j'avance somnambule, entre rêve et réel. Et j'ai outrepassé le visible, — le cap vers l'inconnu, — l'invisible.Nous serions donc passés, comme des fantômes pressés. Pourquoi ce brouillard, ce perpétuel brouillard ?— Mais quoi, folie, pourquoi ce doute ? dit l'Éveilleur. Vois ! l'homme qui disparaît au... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:17 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 26 octobre 2014

GERALD BLONCOURT

à Isabelle mon rêveà Ludmilla et Morgane mes filles .L'Ailleurs éleva la voixet ditque la lumière soitet la lumière futet furent le ciel et les étoilesla Terre les mers et les poissonsles arbres l'eau douce des montagnesla pluie et le tempsle jour et les ténèbresles fleurs et les pleursles femmes l'amourles hommes et les couleursles semaines et les sièclestoutes ces choses de la vieparoles échanges regards musiquessenteurs de printempsfroidures hivernalessaisons étés chauds tropicalesautomnes aux feuilles d'or ramassées à la... [Lire la suite]
Posté par emmila à 21:23 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
samedi 19 juillet 2014

J'AVOUE QUE J'AI VECU...Extrait

« Je veux vivre dans un monde où il n'y ait pas d'excommuniés. Je veux vivre dans un monde où les êtres soient seulement humains, sans autres titres que celui-ci, sans être obsédés par une règle, par un mot, par une étiquette. Je veux qu'on puisse entrer dans toutes les églises, dans toutes les imprimeries. Je veux qu'on n'attende plus jamais personne à la porte d'un hôtel de ville pour l'arrêter, pour l'expulser. Je veux que tous entrent et sortent en souriant de la mairie. Je veux que l'immense majorité, la seule majorité : tout le... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
jeudi 6 février 2014

POUR HABITER...Extrait

Frères mes taciturnes au visage de foin coupé Qui dira le bocage de vos tristesses à l'avant de vos mains Et votre mal de joncs des marais Vos yeux qui s'en vont avec les trains et les navires Vos yeux dans toutes les serrures des forêts Et la glaise de vos coeurs Vous pleurez en traversant les villes Quand la mer dételle ses chevaux Vous portez à bout de bras les hauts visages de la pluie Et les arbres se couchent dans vos voix Quand vos mains tombent en chantant le long du ciel Comme des oiseaux tués par l'orage   .  ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,