lundi 24 juillet 2017

PIERRE REVERDY...Extrait

Toute la distance de vous à moi— de la vie qui tressaille à la surface de la main au sourire mortel de l'amour sur sa fin — chancelle, déchirée. La distance parcourue d'une seule traite sans arrêt, dans les jours sans clarté et les nuits sommeil. Et, ce soir, je voudrais, d'un effort surhumain, secouer toute cette épaisseur de rouille—cette rouille affamée qui déforme mon cœur et me ronge les mains. Pourquoi rester si longtemps enseveli sous les décombres des jours et de la nuit, la poussière des ombres. Et pourquoi tant d'amour et... [Lire la suite]
Posté par emmila à 09:47 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 15 juin 2017

HORS-SAISON ( A PARAÎTRE )...Extrait

Ici se décourage, ou quelque chose comme ça. L'inconséquence de l'espèce, ses papiers gras, ses souillures, ses mensonges, ses illusions, ses cacophonies, ses hue et à dia, épuisent. Dans les arbres souffreteux, des oiseaux claquent du bec, ils survivent. Sur les branches noires du peu, la saison triste est un mouroir. Une mauvaiseté infléchit les endurances, martèle à petits coups d’ongles jusqu’à la plaie. Pourtant, la prévalence du moindre cède toujours devant le rire d'un enfant soufflant sur les akènes des fleurs de pissenlits. ... [Lire la suite]
jeudi 2 mars 2017

DJAFFAR BENMESBAH...Extrait

Recroquevillée dans ta solitude, l'amie, tu replies doucereusement tes flammes sur l’hameçon d’un cœur froid tel un voilier qui amarre, capturant timidement la sensualité insipide du mauvais port. Ravagée par les serres rapaces des aventures grossières enivrées de goujateries, ta colère sonne l’hymne pesant du temps qui se brise sur le temple où sèchent tes prières. Tu chantes et bouges d’illusions, vibrante et attendrie comme une pitié sacrée. Les amours sont d’essences mortelles quand l’idylle est contrefaite ; ainsi, d’irréel en... [Lire la suite]
jeudi 15 décembre 2016

GHYSLAINE LELOUP

Ça murmure ça chuchoteEntendsLàDedansLa petite voixLàQui te remonteAu détour du printempsUne petite plainteUn couinement de pauvre bête entravéeEt moi ?Où ?Comment ?Pourquoi ?Le bleu de la mésange ecchymose l’enfanceLe vieux rêve obsolète qui ne veut pas mourirUne serre cobalt veinée de plombLa vie miroitante empoignant ses fêluresRenvoyer l’enfance au coin des illusionsL’abandonner encore et encoreAux sentiers battusAux petits cailloux imbécilesÀ l’ogre gave de pain d’épices« On dirait qu’on serait des plumes d’oiseau-lyreEt qu’on... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
mardi 12 avril 2016

CE N'EST QUE VIVRE...Extrait

... Ce leurre du labyrintheCe goût d'amande amère,Ce rêve de vaisseaux,désemparésNe pleure pas,ce n'est que vivre.Un goût de menthemêlé de cendreUn goût de sableet de songeA force de marcherdans la nuit aux mille chambressecrètesou dans l'éclat fragile des genêtsnous inventons peut-être le lumineux cheminde vivre et de mourir .   COLETTE GIBELIN   .   Photographie Thami Benkirane benkiranet.aminus3.com    
dimanche 20 décembre 2015

SINON CHANTER...Extrait

Tout commence par un refusdes voix impératrices,de la réalité poisseuseFureurInsoumissionNon, je ne dirai pasles cailloux pointus du cheminavec nos traces d'escargotsverre brisé, papiers salisJe sais pourtant le goûtdes pointillés du quotidien,dérisoires et lumineux:claires nuances de l'herbe,imperceptibles frissons des pétales,rayons où dansent les poussièresfascinant le regard.Mais je cherche plus haut,l'extase, peut-être,la rumeur immense de l'airJ'appelle le chant pur,le lyrisme royal et bâtisseurJe ne veux pasdu fragmenté, du... [Lire la suite]
mercredi 25 novembre 2015

POEME A CRIER...Extrait III

... Tu vasainsi à tous pareilletu vas ainsi que vont les hommesfranchissant lentementce qu’ils espèrent eaux calmeset n’est qu’entraves et pièges.Arbres parmi les arbres puissantsils recherchentl’étreinteils nouent leurs questions à d’autres questions.Ils ne sont parfois qu’une toute petite voix d’enfancetoujours étonnée toujours apeurée.Le poète se trompe !Il n’y a pas de sourcedans les regardsni d’anges si ce n’est de pierre.Il n’y a pour toique ce jeu infernald’ombres et de lumièreil n’y a que toiqui chercheset te... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:28 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,