dimanche 6 septembre 2020

DES ROUDOUDOUS D'AUTOMNE

J’ai fait des provisions de beau à m’en sourire l’âme, dans l’hypothèse folle où l’hiver glacerait, effleuré de tristesse. Au fond de mon panier courbé, tout en osier, des regards, des odeurs, des touchers de couleurs, des roudoudous d’automne, en forêt, sur la mer. Des marches à devenir écureuil ou châtaigne, à voir tous les soleils s’éblouir à l’envers dans l’insolence douce de l’émerveillement. Des ourlets de rosée sur des feuilles en cornet, un vieux puits tout au bout d’une maison en ruines, une main qui se tend au bord... [Lire la suite]
Posté par emmila à 15:57 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

samedi 14 juillet 2018

QUELQUES GOUTTES DE SOLEIL ET APRES...Extrait

Des brins de paille dans les cheveux nos cris et ceux des hirondelles frôlant les champs de lavande dans la lourdeur de l'air tant de chaleur tant de secrets les cachettes du buis le froid de l'arrosoir sur les lèvres et les grelots des chèvres le soir à la même heure sur les mêmes chemins on serre contre soi ces images sans serrure comme on vole une fleur sur un talus  ... Nos demeures s'attardent en nous longtemps après notre départ leur odeur la couleur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:01 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
samedi 23 septembre 2017

LES PHARES

Rubens, fleuve d'oubli, jardin de la paresse, Oreiller de chair fraîche où l'on ne peut aimer, Mais où la vie afflue et s'agite sans cesse, Comme l'air dans le ciel et la mer dans la mer ; Léonard de Vinci, miroir profond et sombre, Où des anges charmants, avec un doux souris Tout chargé de mystère, apparaissent à l'ombre Des glaciers et des pins qui ferment leur pays ; Rembrandt, triste hôpital tout rempli de murmures, Et d'un grand crucifix décoré seulement, Où la prière en pleurs s'exhale des ordures, Et d'un rayon d'hiver... [Lire la suite]
samedi 30 janvier 2016

GERALD BLONCOURT - " FRANC-TIREUR DE L'IMAGE "

Nous sommes en pleine civilisation de l’image… Jamais à un tel point il n'a été donné aux hommes de voir à travers les époques à travers l'univers à travers les consciences. Edition Cinéma Presse Télévision toutes les fenêtres sont ouvertes... Connaître, faire connaître, apprendre, savoir, vérifier, sentir, bouleverser... Écrivains, peintres, poètes, photographes, musiciens, cosmonautes, femmes et hommes, chacun est à son poste pour le bien ou pour le pire. Chacun est responsable pour faire l'amour ou faire la... [Lire la suite]
dimanche 16 juin 2013

POEMES INDIENS - DATES DE PIERRE

"Si les Chasseurs Célestes descendaient transcrire en mes miroirs leur langue empourprée fumer avec moi le blond tabac haché qui tombe du titillement des étoiles, nous parlerions une langue de miroirs... Au lieu de mots ils épandraient en mes eaux leurs images. Copier une image c'est la saisir et il est si aisé de se comprendre avec des images, en souffle de couleurs..." .... "Notre parole, notre proclamation, ceci soit dit aux cieux, face à la terre, demande d'abord qu'on livre Quadriciel, celui aux copals magiques, celui qui aux... [Lire la suite]
samedi 5 janvier 2013

UN HOMME SANS MANTEAU...Extrait

Quand je dis les pommes blanches du plaisirla table ronde du sommeilet le regard brisé des fontainesquand je parlede la neige aux chiens bleusou de la nuit qui souffredu vagabond qui vaune bougie d'ombresdans la mainquand je nommeverger la patienceraisin le goût des lèvreset jardin ton visageje me comprends"   .   JEAN- PIERRE SIMEON   .   Oeuvre Michaël Parkes    
Posté par emmila à 04:58 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,