mardi 2 octobre 2018

SOLEDAD

Des nuits qui tombentcomme des couperetsDes matins où il fautse laver de tout sentimentd'impuissance   Entre la nuit et le jourcette distanceinfiniment petiteattachée à ne rien laisserparaître.     .     MARTINE CROS     .   Photographie Katia Chausheva
Posté par emmila à 18:34 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 23 janvier 2017

SALAH STETIE...Extrait

Ô monde... Avec la beauté de tes mers, Tes latitudes, tes longitudes, tes continents Tes hommes noirs, tes hommes blancs, tes hommes rouges, tes hommes jaunes, tes hommes bleus Et la splendeur vivace de tes femmes pleines d'yeux et de seins, d'ombres délicieuses et de jambes Ô monde, avec tant de neige à tes sommets et tant de fruits dans tes vallées et dans tes plaines Tant de blé, tant de riz précieux, si seulement on voulait laisser faire Gaïa la généreuse Tant d'enfants, tant d'enfants et, pour des millions d'entre... [Lire la suite]
samedi 25 août 2012

MAL A L'HOMME...Extrait

Il avait rêvé la liberté durant une inépuisablesolitude qui lui fit détester tout ce qui était vert.Il avait rêvé la liberté assez longtemps pour qu'ellefût parée comme une reine et entourée d'une courlumineuse et sereine. Mais retournant dans saville, il ne reconnut même plus l'odeur de sesrues et il perdit son rêve et son sourire enconstatant que souffrance ni colère ni mort ne sontlevain suffisant pour les hommes. . GUY LEVIS MANO . Oeuvre Jaya Suberg  
Posté par emmila à 10:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mardi 23 août 2011

LE PARCOURS DU PIETON...Extrait

On ne construit rien comme il fautTout se conjugue à l'inhabile; un grand massacrede mots rouillés,à l'amertume, au bruit, au rire.Ou alors des exclamations de joie, pour affirmerque tout est occupé en soi, qu'il ne reste riende soi qui ne soit libre, rien qui ne crie victoiresur le trottoir.Toujours une fenêtre ouvertevous regarde pour questionner:croyez-vous vraiment que le malheur existe?Il n'y a que la solitude qui vous enroue;alors on cherche une femme pour coucheret on lui dit: je t'aimeet quand on aime on ne sait plus.(...)Il y... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 27 juin 2011

S'ECHAPPER

Se croire solitaire et joyeux dans la savane et cow-boy lancer son lasso aux chimères sans voir les mains qui saignent d'avoir halé jusqu'au coeur le Vide amer. Courir dans les champs de cannes parmi le hérissement des sabres d'argent au soleil, se croire plante devenir plante sentir la caresse des bras multipliés écouter naître en soi une musique qui ayant couru d'horizon à horizon reviendra mourir en soi. . JACQUES ROUMAIN . Photographie Yun Moon
Posté par emmila à 15:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,