dimanche 3 mars 2019

ANNA MARIA CARULINA CELLI...Extrait

Tu t'attendais à quoi En revenant sur les pierrailles Avec les quelques gouttes d'eau Que ces racines à secQui n'avaient offert ni feuilles ni fleurs ni fruitsQuand tu courbais l'échinePour les nourrir du lait opulent de tes seinsAvaient vidées à ta gorge Ces racines hermétiques luisaient à fleur de terreComme des serpents d'orComme les flammes d'orOndulant de désir dans l'âtre noirSinueuses couleuvresAux promesses enchanteresses J'ai encore dans l'oreille griséeTa voix grave et suaveDisait la jeune fille... [Lire la suite]