dimanche 13 mars 2011

L'ESTHETIQUE DU DEVENIR...Extrait

Entre nuit et brêche, l’irrévélé de l’absence L’oiseau du jardin d’épreuves dort sur la corde du puits. Si l’intemporel en nous sait que la lumière d’antan s’avance en devenir, que la poussière des espaces est au corps des premiers instants, c’est que l’indivisible est conscience immanente à la matière. Que le devenir atemporel est l’image intérieure que la nature porte en elle des êtres et des choses. Nous sommes un espace dans l’immobile, le passage un et un, dans un homme vaste. Les mots nous accompagnent dans l’infini où nous... [Lire la suite]