lundi 13 mai 2013

LA GLOIRE DU POETE ( invocations )

 Démon, ô toi mon frère, mon semblable,Je t'ai vu pâlir, suspendu comme la lune du matin,Caché sous un nuage dans le ciel,Parmi les horribles montagnes,Une flamme en guise de fleur derrière ta petite oreille tentatrice,Et tu blasphémais plein d'un ignorant bonheur,Pareil à un enfant quand il entonne sa prière,Et tu te moquais, cruel, en contemplant ma lassitude de la terre.Mais ce n'est pas à toi,Mon amour devenu éternité,À rire de ce rêve, de cette impuissance, de cette chute,Car nous sommes étincelles d'un même feuEt un même... [Lire la suite]