samedi 11 septembre 2021

QUESTION FATIDIQUE

L'absence ni le temps ne sont rien quand on aime. Alfred de Musset   . La pluie vientDans ma tête dans le paysageDes gouttes larges et plates écraséesJ'y vois des visages tomberÉclater, milleMorceaux de toi mille qui se mêlent A mille autresLa pluie a confondu celle-là et celle-ciDans la même transparence liquideMensonges à l'échelle de l'infiniment petitDémultipliésMon dieu que mes amours furent pitoyablesQui coulent maintenant sur le balconAvant que le soleil ne les dissipeD'un rien de mansuétude d'un rien d'oubli... [Lire la suite]

samedi 11 septembre 2021

CONVERSATION PERSONNELLE

Un an que tu es partie....   .  Assez ! Je me convoqueraiMoi-même entre deux yeux, que l'on cause,Que je sache enfinQui à l'intérieur de moi ne peut entendreChanter un seul oiseau sans croire qu'il fait jourQuiRegardant une foule marcher en grondantPense qu'elle est bonneQuiCroit que la main est faite pour tendreL'eau et le pain aux affamésQuiVoyant le sourire sourit en retourDonne, donne au-delà du manque,Qui Continue, dans le noir, dans le labyrinthe, dans les cris, les insultesD'avancer, naïveté, joie qui danse,... [Lire la suite]
jeudi 22 avril 2021

ALEXO XENIDIS ( ISMENE LE BERRE ) ...Extrait

Boire gorge tendue l’obstiné bleu léger d'un ciel d'aquarelleVoir derrière cette paix allongée sur les champs qui s'offreEt s’ensommeille lourde tiède et roulée dans ses vertsLes bourgeons du lilas en pointes d'obus mauvesLa vie faisant la guerre aux pesanteurs et s'arrachant du solArmées dressées déjà lances des jonquilles fomentant du jauneGriffes rouges d'oiseaux rapaces pousses de rosiersTerre à nu hersée des insectes véloces tranchées vives Ce qui bouge, grandit, rampe, déplie, escalade, menacesRieuses, sous le vol compas d'une... [Lire la suite]
lundi 11 janvier 2021

REVIENDRA...

ReviendraRevient toujours dans ce rêve fixeEt les pas se font lourds d’avoir évité tant de pierresPoseraLa besace fatiguée au ventre mou d’images S’assoira sur le banc sur le banc de la maison sous ses vignes de guêpesAttendra.Verra au loin passer des voyageurs des ombres et l’occident ivreEcouteraLes promesses du bateau qui se cogne à la merLe battement de cœur de la houle contre son flancLes appels assourdis de chaleur des vendeurs au marchéIls lui ont donné une grosse orange griseQui a la peau d’une vieille femme et son sourire... [Lire la suite]
mercredi 4 novembre 2020

COMBATS 1,2,3,4

1. . Dites Vous m’aiderez, n'est-ce pas, vous Me tiendrez la main (De loin, de loin, n'ayez pas peur) Vous ne me laisserez pas Seule, Dites, (Juste par la pensée on lui fait dire ce que l'on veut) Dites-le QueJe sente vos souffles vos regards au-delà de la cruauté blanche des Scialytiques comètes, au-delà des douleurs carrelées, des stades qu'on Énumère pour d'improbables olympismes, Que J’écoute, apaisée de vos promesses chuchotées que vous Prendrez soin de mon ami désemparé quand il aura perdu son port d'attache ... [Lire la suite]
lundi 21 septembre 2020

ALEXO XENIDIS ( ISMENE LE BERRE ) ...HOMMAGE

Refluer de tous les langages.Retrouver les motsÀ leur stade d’oiseaux en vol,Baisers qui s’échappent des lèvresEt s’en vont pour leur propre compteTrouver d’autres lèvres. Et comme il n’est pas possibleD’atteindre la nudité des origines,Récupérer dans les motsQuelque chose d’aussi délié et libreQue la nudité des cheveux. Et lorsque tous les motsSeront de nouveau commencement,L’homme aussi de nouveau commencera. Et peut-être que tout de nouveau commencera... . Roberto Juarroz, " Treizième poésie verticale ", extrait ... [Lire la suite]