samedi 24 novembre 2018

LE SILENCE LÉTAL DES POÈTES

Les poètes isolés et désintéressés, réfractaires aux honneurs officiels, lorsqu'ils ont fait leur temps, c'est à dire qu'ils sont épuisés par la maladie, leurs excès mais surtout par leur quête incessante d'expérience et de voyances, sont jetés sans états d'âme en pâture aux médecins assermentés qui les bourrent de médicaments, de produits chimiques quand ils ne sont pas charcutés au bistouri ou objets d'expérimentations pour “essayer” de nouveaux traitements. Ils sont placés de force dans des maisons de soins et c'est avec des... [Lire la suite]

jeudi 16 février 2017

QUESTIONS DE POESIE

Dans ta patrie de neige, Quête muette des mots depuis toujours, jusqu'à l'ultime frontière. Viens boire à l’arc-en-ciel de la beauté Au grand passage Au lien à la terre Point de paroles vaines pour l’enfance absente des mots Natale est la lumière Silencieuse la pierre du retour Au peuple du poème. Qui se réduit à l'isolement ? Qui va vivre en exil intérieur ? Quelle étoile est la plus triste ? Natale est la lumière Désenchantée et écartelée entre rêve et néant. Qui veut franchir le grand passage ? Qui porte le chant ? Qui porte le... [Lire la suite]
lundi 30 janvier 2017

CARNETS - CAHIER I

Ne pas se séparer du monde. On ne rate pas sa vie lorsqu'on la met dans la lumière. Tout mon effort, dans toutes les positions, les malheurs, les désillusions, c'est de retrouver les contacts. Et même dans cette tristesse en moi quel désir d'aimer et quelle ivresse à la seule vue d'une colline dans l'air du soir. Contacts avec le vrai, la nature d'abord, et puis l'art de ceux qui ont compris, et mon art si j'en suis capable. Sinon, la lumière et l'eau et l'ivresse sont encore devant moi, et les lèvres humides du désir. Désespoir... [Lire la suite]
dimanche 20 septembre 2015

POEME DE CAMPAGNE III

Si un soir,NonSi tous les soirsVous sentez que votre visageA été souillé par du purinQue votre main N’a pas serré un seul bonjourQue votre sourireN’a pas fleuriDans un autre sourireDites-vousQue vous avez trop cherchéL’amitié du jour,L’amitié des chiens domestiquesOu l’amitié des champs de maïs.La nuit distribue ses litsLe vôtre est au clair de luneAvec les renards bleusEt les chats sauvagesGriffez, chassez, copulezEt ne rodez pas autour des fermesLe piège pourrait se refermerDerrière vousEt ce serait pire Que le purin, les bonjours... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:45 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 15 novembre 2010

REQUIEM...Extrait

Pourquoi errer, sans se fixer,Pourquoi regarder sans respirer ?Tu dois savoir qu’une seule âmePour deux est fortement soudée.Je te consolerai, je te consoleraiComme personne n’a rêvé de l’être,Et si tu m’offenses d’un mot violent,C’est toi qui souffriras. . .. .ANNA  AKHMATOVA . . . Oeuvre Miquel Barcelo