lundi 10 avril 2017

GRAND VENT

Nous n’appartenons qu’au sentier de montagne Qui serpente au soleil entre la sauge et le lichen Et s’élance à la nuit, chemin de crête, À la rencontre des constellations. Nous avons rapproché des sommets La limite des terres arables. Les graines éclatent dans nos poings. Les flammes rentrent dans nos os. Que le fumier monte à dos d’hommes jusqu’à nous ! Que la vigne et le seigle répliquent À la vieillesse du volcan ! Les fruits de l’orgueil, les fruits du basalte Mûriront sous les coups Qui nous rendent visibles. La... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:25 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,

lundi 7 janvier 2013

LE CORPS CLAIRVOYANT...Extrait

Sorbes de la nuit d'été étoiles enfantines syllabes muettes du futur amour quand les flammes progressent de poutre en poutre sous nos toits exiguë la définition du ciel.   . Oeuvre Michael Parkes JACQUES DUPIN   .  
Posté par emmila à 22:59 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 30 décembre 2012

ECHANCRE...Extrait

"Ecrire les yeux fermés. écrire la ligne de crête. écrire le fond de la mer (...) Ecrire: une écoute -une surdité, une absurdité- écrire pour atteindre le silence, jouir de la musique de la langue, extraire le silence du rythme et des syncopes de la langue (...) Ecrire avec les aiguilles de pin qui adoucissaient la terre devant le caveau de Ponge (...) Ecrire éprouve, épouvante, cristallise le temps de ma paresse. écrire entame et désagrège ma stature d'agonisant..." "écrire étant ici, en ce point, dans ce tourbillon de l'approche... [Lire la suite]
Posté par emmila à 19:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
samedi 30 juin 2012

JACQUES DUPIN

La poésie vit du désir, et de la mort. Et du vide qui la soulève. Pourtant elle s’adresse à quelqu’un. A un lecteur inconnu. A l’inconnu de tout lecteur. Elle ne respire, elle ne se détend, que tendue par le désir de l’autre. L’autre étant l’inconnu, elle étant l’absence toujours . . . JACQUES DUPIN . . .   Oeuvre Eugène Delacroix  
Posté par emmila à 20:05 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,
mercredi 5 octobre 2011

LE CORPS CLAIRVOYANT...Extrait

Terre mal étreinte, terre aride,Je partage avec toi l'eau glacée de la jarre,L'air de la grille et le grabat. Seul le chant insurgé S'alourdit encore de tes gerbes,Le chant qui est à soi-même sa faux. Par une brèche dans le mur, La rosée d'une seule brancheNous rendra tout l'espace vivant,Etoiles,Si vous tirez à l'autre bout. . . . JACQUES DUPIN . . .
Posté par emmila à 11:11 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , ,