dimanche 20 avril 2014

LENTE REMONTEE DEPUIS LES RIVAGES...Extrait

CE TISSU DE FEUILLES découpées, les oiseaux le relient d’un bout à l’autre de leur vol, une longue fibre au bec. De temps à autre une navette multicolore traverse dans un cri l’enchevêtrement des rameaux et des branches.Un léger souffle, et les feuilles flexibles tournent à demi, tels les morceaux d’acier d’un mobile. Les bengalis amarante et les bengalis noirs dessinent je ne sais quel quadrille.Quel licier saurait ainsi placer et déplacer dans la trame du tapis une rose vivante, rouge ou noire. Pour quel camp du drap d’or cette... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:08 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,

jeudi 20 février 2014

CHANT POUR LE JARDIN DE L'EAU

 L’eau inaugure le lieu L’eau, âme libre venant à toi  d’un obscur si proche  Ecoute l’eau  toi  qui passes cette porte      Premier pas  est l’amour  Tous les pas suivants  gravissent la mémoire  pour saluer les passants   Ici, nul étranger  tous frères nous sommes  venus pour célébrer la pureté de l’eau      Ô souveraine  qui veilles à la pureté  n’oublie pas  qu’entre tes mains  l’eau fait fleurir... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:15 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , , , ,
vendredi 14 février 2014

JOURS DE GRIS...Extrait

On passe quelques mois Quelques années sur la terre Sans comprendre vraiment Ni ses parents ni ses enfants. On passe son temps à traverser la rue Tout en récitant des prières Pour finir par comprendre Que le ciel est désolé ou désert. Les Dieux sont des icônes de poussière Au fond du jardin de son père Comme le fatras de l’enfance dans les bassines Les repas de famille sur les chaises du silence familier Comme la brouette dans son nid d’étoiles oubliées La mémoire est un désordre de locataire Comme tout ce qui semble perdu Comme tout... [Lire la suite]
mardi 19 novembre 2013

D'ÂGE EN ÂGE DES OISEAUX NICHENT

D'âge en âge des oiseaux nichent   dans un arbre généalogique.   Et d'autres, familiers de l'origine du monde,   dans l'arbre ambigu   de la science du bien et du mal.       Dans les jardins de mars   des anges aux épaules nues   fantasment des incarnations   et d'autres mises au monde   chez des vierges de décembre.       Ailleurs en d'autres saisons   des tempêtes s'en prennent à des forêts   dont les arbres rentrent leur... [Lire la suite]
Posté par emmila à 22:31 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
mercredi 16 octobre 2013

MON ENFANCE

Mon enfance n’a pas d’histoires, mais des images, des odeurs, des échos bruissants, des brumes argentiques : le cliquetis aveuglant du soleil à travers les branches, le bourdonnement des mouches agacées, l’air atone et plombé de l’été triomphant, le remugle des troupeaux abrités sous les grands arbres dans le vallon mouillé, les chemins pierreux bordés de haies sournoises où gonflent des volcans, gros dos sur l’horizon comme des vagues pétrifiées, et les foins enivrants, et le vin clairet bu à l’ombre des meules brûlantes, mon... [Lire la suite]
Posté par emmila à 23:58 - - Commentaires [2] - Permalien [#]
Tags : , , , , ,
dimanche 8 septembre 2013

LES ECRITS DANS L'ARBRE...Extrait

Entrer par l’enfance. Déposer nos bagages et nos innocences. Nous venons du monde d’avant la naissance. Découvrir ce jeu de rôle et son incandescence. La terre est tout autour de nous comme un berceau immense. Un jardin où placer nos hautes espérances. Entrer par l’amour et ses chants. Et ses danses. Et ses résidences. Le parfum : la pierre et l’ambre. Et l’arbre de vie dans la frondaison de ses branches. Les bras tendus vers les espaces où placer nos hautes espérances. Le chemin des jours. Les ocres du... [Lire la suite]

dimanche 26 mai 2013

LE JARDIN

"Arrête-toi au fond de ce jardin Pour l'air et pour le peu de roses Arrête-toi, je te rejoins Tu es plus belle que mon attente... Je te rejoins Il n'y a plus personne dans ce jardin Les quelques pas avaient gravé la terre C'était mon pas Ô disparue derrière les ronces." .   BEATRICE DOUVRE   .   Oeuvre Michel Charrier  http://michelcharrier.typepad.com    
Posté par emmila à 00:29 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
vendredi 3 mai 2013

HEATHER DOHOLLAU II

Dans le jardin échevelé Les roses fleurissent En haut d'un poirier La beauté est un bien La peur crée des lieux Mémorables Habités par des absents Comme la mort elle donne Le profil des choses Et le havre de leur substance Reste le rire des roses Leurs volutes ardentes   .   HEATHER  DOHOLLAU   .     Oeuvre John La Farge            
Posté par emmila à 17:27 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
lundi 26 novembre 2012

BATTRE LA CAMPAGNE...Extrait

L'espace doux entre verveines entre pensées entre reines- marguerites, entre bourdaines s'étend à l'abri des tuiles   l'espace cru entre artichauts entre laitues entre poireaux entre pois entre haricots s'étend à l'abri du tilleul   l'espace brut entre orties entre lichens entre grimmies entre nostocs entre funaries s'étend à l'abri des tessons   en ce lieu compact et sûr se peut mener la vie obscure le temps est une rature et l'espace a tout effacé .   RAYMOND QUENEAU .     ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 18:52 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
mardi 13 novembre 2012

INSTANTANES DU TEMPS DE L'ENFANCE

Je me souviens… malgré ma mémoire infidèle : L’herbe… Après : l’univers ! … Quelqu’un, là-bas, j’appelle. Il me plaisait ainsi, dans l’air, d’appeler loin… Le thym embaume – et le soleil dort… dans le foin. Et puis ? Quel rêve encor me vient du premier âge ? Le jardin – familiers m’étaient feuilles, visages… Feuilles, visages, seuls. Rien que feuillage, gens ! Bout de sentier : je ris ! S’en retenir ? Comment ? Je cours, tête mêlée aux nuées, aux murmures.   Le souffle empli de... [Lire la suite]