samedi 12 août 2017

JEAN ROUSSELOT...Extrait

Nous mourrons sans avoir apprivoisé les choses Qui nous cernent en attendant De nous incorporer Elles n’ont pas même un regard Pour les moignons d’âme qui nous restent Et laissent pourrir à leurs pieds Nos humbles propositions de trêve. Celles qui nous doivent la vie Ne sont pas les moins odieuses On peut mourir de l’indifférence d’un arrosoir Aussi bien que du poids d’une avalanche.   .     JEAN ROUSSELOT     .     Oeuvre Omer Amblas
Posté par emmila à 13:56 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,

lundi 3 juillet 2017

L'ALBUM...Extrait

Un soirj'ouvre l'albumpour ne pas être seulLes photos n'ont pas jauniDans la forêt de MarlyJean Rousselot fait la course avec son ombreles arbres applaudissentUn jardin entre dans l'étéMichel Manoll invente des bouquetsaux couleurs de la liturgieJean Bouhier marche sur la merDans les yeux de Luc Bérimontdes jeunes filles nous sourientGuillevic à La Forê t Sainte -Croixdonne des leçons de solfège au merle…Et Laude encoreles yeux fermésécoutantsa chienne de vieaboyer à la mort   . SERGE WELLENS  Poèmes de l'inconfort . ... [Lire la suite]
samedi 25 juin 2016

REFAIRE LA NUIT

Il n'y avait que le silence Derrière chaque mot volé La route expirait dans les pierres Entre les murs écroulés Et pourtant le dernier poète Tendait l'oreille vers la mer Et cherchait encore à saisir L'insaisissable oiseau de la parole. .   JEAN ROUSSELOT   . Oeuvre Goxwa
Posté par emmila à 19:40 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , , ,
samedi 26 octobre 2013

JEAN ROUSSELOT

…et s’en vint à nous l’écriture à la fois solfège et musique soleil et gnomon jusqu’alors accaparée tels les chaumes qu’on brûle pour affamer alouettes et glaneuses par de hautains feudataires ou des moralistes châtrés Désormais pas d’autres raisons d’être y compris révolte, compassion dévergondage, dénuement inaptitude au sacré avec ou sans sucre que cette perpétuelle redoublante acharnée à ne pas entendre les questions sans réponse qui sont le propre de l’homme. Interdits de séjour dans les jardins... [Lire la suite]
Posté par emmila à 17:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , , , ,
dimanche 7 octobre 2012

JEAN ROUSSELOT

Nourrie de la faim qu'on a d'elle, la poésie s'occupe à calibrer les mondes avant le passage du grossiste. Mangés ou non par va savoir quelle galaxie, tous finiront dans le cloaque universel de l'avenir, dit-elle aux arbres qui égrènent sans y penser le comboloy des saisons. Le vôtre aussi et vous avec, comme tous autres majuscules et minuscules, microbes et leucocytes qui perpétuent encore cet ici. Moi seule ai quelque chance de durer tant que l'écho d'un écho répètera mon nom, ne serait-ce que pour personne. . JEAN... [Lire la suite]
Posté par emmila à 13:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : ,
dimanche 7 octobre 2012

LIGNES....Extrait

La ligne unique qu'il suffit De tracer chaque jour Pour rester digne du peu de langage Que l'on est capable d'être Protègera-t-elle ou non En ce si tardif aujourd'hui La bonté l'amour et autres Passagers clandestins qu'il te faut bien nourrir Tandis qu'au couteau tu tailles Le bout de ta route en toi   C'est à peine si tu discernes Le sens de tes mots Tant ça hurle et saigne Jusqu'à changer toutes les emblavures De la terre et du ciel En horde de coquelicots .     Cette autre ligne autant l'écrire ... [Lire la suite]
Posté par emmila à 12:46 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,
mercredi 3 octobre 2012

JEAN ROUSSELOT

…et s’en vint à nous l’écritureà la fois solfège et musiquesoleil et gnomonjusqu’alors accaparéetels les chaumes qu’on brûlepour affamer alouettes et glaneusespar de hautains feudatairesou des moralistes châtrés Désormais pas d’autres raisons d’êtrey compris révolte, compassiondévergondage, dénuementinaptitude au sacré avec ou sans sucreque cette perpétuelle redoublanteacharnée à ne pas entendre les questions sans réponsequi sont le propre de l’homme.   Interdits de séjourdans les jardins suspendusde l’inconnaissablenous nous... [Lire la suite]
Posté par emmila à 20:18 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , , , ,
dimanche 11 avril 2010

PASSIBLE DE....Extrait

  N'attends pas l'ultime ligne Qu'on pourrait bien t'interdire Pour demander à la mort De te laisser tes racines Comme à maints arbres qu'elle arrache Distraitement l'hiver Et qui le printemps venu Reverdissent assez pour Que l'oiseau le moins subtil Hésite à s'en écarter sur l'heure Ô mort diras-tu regarde Mes survivants déjà s'apprêtent À m'habiller en dimanche Pour ma lente semaine de pourriture À toi je ne demande Qu'une brève illusion De durée surnuméraire Pas plus de temps qu'il n'en faut À un chevreuil nouveau-né Pour se... [Lire la suite]
Posté par emmila à 14:51 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,