dimanche 10 janvier 2010

NAVIGATEUR SOLITAIRE

Si j’ai doublé le cap de l’espérance vagueSi j’entaille la mer de sentes hasardeusesSi je griffe les vents de l’ongle de ma voileSi j’agrippe les heures sans désir de revancheet si j’use mes nuits à remmailler des rêves d’embellieSi j’abolis l’espace et ne suis que béanceC’est pour gagner enfin le droit de vivre mon enfance . JEAN-CLAUDE  FAUCHEUX .
Posté par emmila à 15:13 - - Commentaires [0] - Permalien [#]
Tags : , ,